Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

automake

Autres langues

Langue: fr

Version: Automake (fedora - 16/08/07)

Section: 1 (Commandes utilisateur)

NOM

automake - créer automatiquement des Makefile.in à partir de Makefile.am

SYNOPSIS

automake [ -a | --add-missing ] [ --amdir=REP ] [ --build-dir=REP ] [ -c | --copy ] [ --cygnus ] [ --foreign ] [ --gnits ] [ --gnu ] [ --help ] [ -i | --include-deps ] [ --no-force ] [ -o REP ] [ --output-dir=REP ] [ --srcdir-name=REP ] [ -v | --verbose ] [ --version ]

DESCRIPTION

Pour créer tous les fichiers Makefile.in d'un paquetage, lancez le programme automake sans arguments dans le répertoire de niveau le plus élevé. automake trouvera automatiquement chaque Makefile.am (en cherchant dans configure.in) et générera les Makefile.ins correspondants. Notez que automake a une vue plutôt simpliste de ce qui constitue un paquetage ; il suppose que le paquetage n'a qu'un seul configure.in, dans le répertoire le plus élevé. Si votre paquetage a plusieurs configure.ins, vous devez lancer automake dans chaque répertoire qui contient un fichier configure.in.

Vous pouvez éventuellement donner à automake un argument ; .am est ajouté à la fin de cet argument, et le résultat est utilisé en tant que fichier d'entrée. Ceci est utilisé la plupart du temps pour reconstruire automatiquement un Makefile.in qui n'est plus à jour. Notez que automake doit toujours être lancé depuis le répertoire le plus élévé du projet, même si c'est pour regénérer le Makefile.in d'un sous-répertoire. Ceci est nécéssaire car automake doit scanner configure.in, et car automake se sert de la connaissance du sous-répertoire d'un Makefile.in pour changer son comportement dans certains cas.

automake peut prendre les options suivantes :

-a
--add-missing
Automake nécessite que certains fichiers communs existent dans certaines situations ; par exemple config.guess est requis si configure.in lance AC_CANONICAL_HOST. Automake est distribué avec plusieurs de ces fichiers ; Cette option ajoutera automatiquement les fichiers manquants au paquetage, lorsque ce sera possible. Dans le cas général, si Automake vous dit qu'un fichier manque, essayez en utilisant cette option.
--amdir=REP
Recherche les fichiers de données d'Automake dans le répertoire REP à la place du répertoire d'installation. Ceci est typiquement utilisé pour le débogage.
--build-dir=REP
Précise à Automake où se situe le répertoire de construction. Cette option est utilisée lorsqu'il y a des dépendances dans un Makefile.in généré par make dist ; elle ne devrait pas être utilisée dans d'autres cas que celui-ci.
-c
--copy
Lorsque cette option est utilisée avec --add-missing, les fichiers installés sont copiés. Par défaut, des liens symboliques sont créés.
--cygnus
Ceci fera suivre aux Makefile.ins les règles Cygnus à la place des règles GNU ou Gnits.
--foreign
Fixe la sévérité globale sur foreign (peu strict).
--gnits
Fixe la sévérité globale sur gnits (très strict).
--gnu
Fixe la sévérité globale sur gnu (par défaut).
--help
Affiche un résumé des options de la ligne de commande.
-i
--include-deps
Inclut toute information de dépendance générée automatiquement dans le Makefile.in généré. Ceci est généralement fait lors de la construction de distributions.
--no-force
Normalement automake crée tous les Makefile.ins mentionnés dans le fichier configure.in. Cette option lui fait juste mettre à jour les Makefile.ins qui ne le sont pas par rapport à leur dépendances.
-o REP
--output-dir=REP
Place le Makefile.in généré dans le répertoire REP. Normalement, chaque Makefile.in est créé dans le répertoire du Makefile.am correspondant. Cette option est utilisée lors de la construction de distributions.
--srcdir-name=REP
Indique à Automake le nom du répertoire source associé à la construction courante. Cette option est utilisée quand sont incluses des dépendances dans un Makefile.in généré par makedist; elle ne doit pas être utilisée dans d'autres cas.
-v
--verbose
Automake affichera des informations au sujets des fichiers lus ou créés.
--version
Affiche la version d'Automake.

VOIR AUSSI

aclocal(1), et la documentation Texinfo d'Automake

AUTEURS

Automake fut écrit par David Mackenzie et Tom Tromey. Cette manpage fut écrite par Ben Pfaff <pfaffben@pilot.msu.edu> pour le paquetage automake Debian GNU/Linux.

TRADUCTION

Traduit en français par Clément PLANTIER <clemplantier@msn.com>

AVERTISSEMENT SUR LA TRADUCTION

Il est possible que cette traduction soit imparfaite ou périmée. En cas de doute, veuillez vous reporter au document original en langue anglaise fourni avec le programme.
Chez nous, pas question de faire des milliers de logiciels tant que nous
n'aurons pas un MultideskOS valable. Ce qui sera le cas dans les jours à
venir, voir les deux ou trois semaines. On est tout bon.
-- Jayce - Satisfaaaaaakchieuuuune --