Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

mv

Autres langues

Langue: fr

Version: 25 juillet 2003 (openSuse - 09/10/07)

Section: 1 (Commandes utilisateur)

NOM

mv - Déplacer ou renommer des fichiers.

SYNOPSIS

mv [option...] source cible
mv [option...] source... cible

Options POSIX: [-fi] [--]

Options GNU (formes courtes) : [-bfiuv] [-Ssuffixe] [-V {numbered,existing,simple}] [--help] [--version] [--]

DESCRIPTION

mv déplace ou renomme des fichiers ou des répertoires.

Si le dernier argument est le nom d'un répertoire existant, mv placera tous les autres fichiers à l'intérieur de ce répertoire, en conservant leurs noms. Sinon, s'il n'y a que deux fichiers indiqués, il renommera le premier pour remplacer le second. Une erreur se produit s'il y a plus de deux fichiers indiqués et si le dernier argument n'est pas un répertoire.

Ainsi, `mv /a/x/y /b' va renommer le fichier /a/x/y en /b/y si /b était un répertoire déjà existant, et en /b sinon.

Appelons destination le fichier vers lequel un fichier va être déplacé. Si la destination existe, et si l'option -i est indiquée ou si la destination n'est pas accessible en écriture ou encore si l'entrée standard est un terminal, et si l'option -f n'est pas mentionnée, mv interrogera l'utilisateur avant de remplacer le fichier. La question est affichée sur la sortie d'erreur standard, et la réponse est attendue sur l'entrée standard. Le fichier n'est écrasé que si la réponse est affirmative.

Lorsque la source et la destination sont sur le même système de fichiers, seul le nom est modifié, les propriétaires, modes et horodatages sont conservés. S'ils sont sur deux systèmes de fichiers différents, le fichier source est recopié puis effacé. mv copiera si possible les horodatages de modification et d'accès, les identités de groupe et de propriétaire, et le mode. Si la copie des identités de groupe ou de propriétaire échoue, les bits Set-UID et Set-GID sont effacés dans les permissions de la destination.

OPTIONS POSIX

-f
Écraser les fichiers de destination existants sans demander confirmation à l'utilisateur.
-i
Demander la confirmation pour écraser tout fichier existant. Si la réponse ne commence pas par `y' ou `Y', le déplacement n'est pas effectué. Si les options -f et -i sont fournies simultanément, la dernière sur la ligne de commande a l'avantage.
--
Fin explicite de la liste des options.

PARTICULARITÉS GNU

L'implémentation GNU de mv du paquetage fileutils-3.16 ne sait déplacer que des fichiers réguliers entre des systèmes de fichiers différents.

OPTIONS GNU

-f, --force
Écraser les fichiers de destination existants sans demander confirmation à l'utilisateur.
-i, --interactive
Demander la confirmation pour écraser tout fichier existant. Si la réponse ne commence pas par `y' ou `Y', le déplacement n'est pas effectué.
-u, --update
Ne pas déplacer un fichier régulier, qui écraserait un fichier destination existant ayant une date de modification plus récente.
-v, --verbose
Afficher le nom des fichiers avant de les déplacer.

OPTIONS DE SAUVEGARDE GNU

Les versions GNU des programmes comme cp, mv, ln, install et patch effectueront au besoin une copie de sauvegarde des fichiers à écraser, modifier ou effacer. Ces sauvegardes sont demandées à l'aide de l'option -b. La manière de nommer les copies est indiquée par l'option -V. Dans le cas où l'on utilise le nom du fichier original suivi d'un suffixe, ce dernier est précisé à l'aide de l'option -S.
-b, --backup
Effectuer une copie de secours des fichiers qui doivent être écrasés ou effacés.
-S suffixe, --suffix=suffixe
Utiliser le suffixe lors des copie de sauvegarde des fichiers. Ce suffixe peut également être indiqué par la variable d'environnement SIMPLE_BACKUP_SUFFIX. Cette option est prioritaire sur la variable d'environnement. Si aucun de ces deux éléments n'est indiqué, le suffixe `~', est utilisé par défaut.
-V méthode, --version-control=méthode
Cette option permet d'indiquer le type de sauvegarde à effectuer. La méthode peut être : `numbered' (ou `t'), `existing' (ou `nil'), ou `never' (ou `simple'). La variable d'environnement VERSION_CONTROL peut également être employée, mais cette option est prioritaire. Si VERSION_CONTROL n'est pas renseignée, et si cette option n'est pas fournie, le type de sauvegarde par défaut est `existing'. La valeur de la variable d'environnement VERSION_CONTROL ou de cet argument correspond à la variable `version-control' d'Emacs. Les valeurs acceptées sont (ainsi que les abréviations uniques) :
`t' ou `numbered'
Toujours numéroter les sauvegardes.
`nil' ou `existing'
Numéroter la sauvegarde s'il en existe déjà une, sinon faire une sauvegarde simple.
`never' ou `simple'
Toujours faire une sauvegarde simple.

OPTIONS STANDARDS GNU

--help
Afficher un message d'aide sur la sortie standard, et se terminer normalement.
--version
Afficher le numéro de version sur la sortie standard, et se terminer normalement.
--
Fin explicite de la liste des options.

ENVIRONNEMENT

Les variables LANG, LC_ALL, LC_COLLATE, LC_CTYPE et LC_MESSAGES ont leurs significations habituelles. Pour la version GNU, les variables SIMPLE_BACKUP_SUFFIX et VERSION_CONTROL configurent les noms des fichiers de sauvegarde, comme mentionné plus haut.

CONFORMITÉ

POSIX 1003.2, sauf que les hiérarchies de répertoires ne peuvent pas être déplacés entre systèmes de fichiers différents.

NOTES

Cette page décrit la version de mv rencontrée dans le paquetage fileutils-4.0. D'autres versions peuvent varier légèrement.

TRADUCTION

Christophe Blaess, 1996-2003.
Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux.
-+- Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord -+-