Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

slang-slirp

Langue: en

Version: 23 September 2009 (ubuntu - 24/10/10)

Section: 1 (Commandes utilisateur)

NAME

slirp - C code generator for the S-Lang scripting language

SYNOPSIS

slirp [ OPTIONS ... ] headerfile [ headerfile ... ]

DESCRIPTION

SLIRP is the (SL)ang (I)nterface (P)ackage, a code generator aimed primarily at simplifying the process of creating modules for the S-Lang scripting language.

SLIRP can dramatically reduce the time and effort required to make C, C++, or Fortran code callable directly from the S-Lang interpreter, generate Makefiles to automate the build process, and even parallelize wrappers with OpenMP to take advantage of multiprocessors.

SLIRP may also be used to generate pure C bindings for C++ code, or empty (stub) implementations for the interface(s) specified by its input header files. The code generated in these cases has no dependencies upon S-Lang whatsoever.

OPTIONS

-c++
Mandate that input headers be interpreted as C++, which can be helpful to coerce the interpretation of files that either lack a .hh suffix or do not contain class definitions or other explicit C++ syntax.
-cfront
Generate standalone C wrappers (.cc and .h files), instead of S-Lang bindings, for C++ interface
-const_strings
Treat 'char*' return values as 'const char*'
-d
Include slirp_debug_pause() debugging stub within module
-fortran_strlen <i>
Indicate where hidden string len args are placed in wrappers of Fortran calls accepting CHARACTER args (0 = append length args to end of arg list [default] 1 = insert length args directly after CHARACTER arg)
-g[=integer]
Emit debugging output to terminal, of varying verbosity
-fprefix <pref>
Emit code only for functions which begin with an exact match to <pref>, instead of default regexp
-h -help --help
This message
-ignore <option>
Tune the emission of ignored symbol messages: use 'notrunc' to append to existing ignored symbol list (default: the ignored symbol list is truncated at startup), or specify an alternate output file name (default: ./ignored.txt)
-I <dir>
Add <dir> to search path for headers during code generation; will also be reflected in -make output
-L <dir>
Add <dir> to search path at link time; for -make
-l <lib>
Add <lib> to library list at link time; for -make
-ldflags <flags>
Use when -L or -l are inappropriate; for -make
-m <name>
Override default module name with <name>
-make
Generate a best-effort Makefile for compiling module (-make is also implied by -L, -l, and -ldflags)
-mapnames <R> <S>
Synonym for -rename (deprecated)
-nocom
Do not wrap common blocks
-noinit
Do not generate an initialization fragment
-nopop
Avoid explicit pop of func arguments, if possible (also turns off generation of Usage: statements)
-noautotype
Disable mapping of unknown types to opaque ptr types
-otree
Print hierarchical listing of all opaque types defined by the current invocation, then exit
-openmp
Emit OpenMP #pragmas to parallelize vectorized code (implies -vec, i.e. turns on vectorization)
-print
Print interface for code which would be generated, but don't actually generate any code
-rc <file>
Load customizations from <file>, rather than from first of ./slirprc or $SLIRPRC
-refscalars
Support passing scalars as array/ref arguments (default: on for Fortran bindings, off for C/C++)
-rename <R> <S>
Map C functions with prefixes matching the S-Lang regexp R to S-Lang functions beginning with string S (set S=NULL to map regexp prefix to empty string)
-sldb
Run in interactive SLDB debugger (S-Lang 2 only)
-stdout
Emit code to stdout, instead of files
-stubs
Generate stub (empty) implementations for input header files, allowing the module interface to be exercised without linking in the underlying library or any of its dependencies
-tmapout <file>
Save a copy of the active typemap table to <file>
-tmapin <file>
evalfile() additional typemaps from <file>
-vec
Attempt to vectorize every function within input interface
--version
Output version information
-v
Show verbose loading messages
-vh -vhelp, --vhelp
Verbose help (normal --help output, plus rarely used options)

AUTHOR

The author of SLIRP is Michael S. Noble <mnoble@space.mit.edu>. Rafael Laboissiere <rafael@debian.org> created the SLIRP package for Debian.

Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU General Public License, Version 2 any later version published by the Free Software Foundation.

On Debian systems, the complete text of the GNU General Public License can be found in /usr/share/common-licenses/GPL

SEE ALSO

On Debian systems the reference manual for SLIRP can be found at /usr/share/doc/slang-slirp/manual.txt.gz. It is also available in PDF, HTML, and text forms on the SLIRP website.

> Une chose est sure si linux est toujour dans lombre c'est qu'ils ont
> refusé que les grands viennent jouer dans leur court. Le problème avec
> linux c'est que lorsque tu développes une application, t'est obligé de
> livré les sources et tous ça gratuitement. KDE étant opensource et
> étant, je crois, la seul alternative graphique sur linux. Cette état
> de chose oblige les grosses boîtes à livrer leur source(1er problème)
> et ça gratuitement.
>
> Prener l'exemple suivant. Corel, un fleuron canadien y a pas si
> longtemps, avait commencé à développer sous Linux(KDE) et à vendre son
> produit phare
> 700.00$ US. Bon c'est cher, ça c'est vrai, mais lorsque plus d'un
> millier d'ingénieurs et de codeurs ont élaborés le projet. Faut
> bien que quelqu'un paie la note.
>
> Et qui pourrait bien s'interresser ? un produit de haut niveau
> graphique?. Les graphistes sacrement. Eux ils sont prêt à payer.
>
> Et qui pourrait bien s'interresser à un produit comme Wordperfect ?
> Tous ceux dont leurs travails dépend d'un traitement de texte.
>
> Sérieusement exist-il un produit sur linux qui soit de calibre avec:
> CorelDraw ? La suite Office de Ms Photoshop ? AutoDesk et AutoCad... ?
>
> Mon avertissement et il est sérieux. éloigne toi de ce qui est
> OpenSource. Il se peut que tu es entre les mains un concept de Génie.
>
> - Fait breveté le concept et non un copyright de ton code. Il y tout
> un monde entre les deux. Le copyright empêche qq'un de ce servir de
> ton code à son propre bénifice mais cela ne l'empêche pas de créer
> un code différent et de copier le concept.
>
> Le brevet ça c'est différent. C'est le concept intégral que tu
> protèges pour les vingts prochaines années. Donc si qq'un élabore un
> concept similaire, tu peux l'attaquer en justice pour le
> produit(concept) et non pour le code qu'il renferme. De plus au brevet
> ce n'est pas sur le code mais sur la forme que repose le brevet. Donc
> tu peux te foutre du codre et de l'ouvrir si tu veux.
>
> Mais avant de ne faire quoique ce soit, prend le temps de bien
> réfléchir.
>
> Il existe un produit qui à créé un emgoument certaint dans la
> communauté de Palm. C'est "Falch.net Developer Studio". Au fil des
> bêta, gratuite, le gars à su fideliser une grosse clientèle.
> Aujourd'hui son produit est au point et il le vend à prix d'or. 99.00$
> US pour la personelle et 350.00$ US pour la > suite professionnel.
> C'est le meilleur produit sur le marché actuelement pour programmer
> sur un Palm. Sont idé de base a été d'élaborer un produit similaire à
> Visual Studio. Alors comme des milliers de programmeurs programment
> avec Visual Studio (VC++, VB, VFP), quoi de plus naturel que de
> travailler avec Falch. Je vous jure que ça prend des mois à s'habituer
> à Code Warrior. Code Warrior est au monde d'Apple ce que VC++ et
> Borland C++ est au monde de Windows. Falch est le VC++ de Palm.
>
> Donc au lieu du OpenSource. Fait breveter ton produit aux Etats Unis.
> Je vois mal un européen copier et vendre ton concept en europe. Je
> crois qu'il y a des entente à ce niveau. Mais bon vérifie sur ce point
> et agit en conséquence.
>
> Après le brevet et seulement si tu as le brevet, fait faire un
> copyright du code que renferme ton produit. Là c'est plus "touché",
> s'il y a des bouts de codes copiés, ben oubli le copyrigth.
>
> Prend des entententes avec les gens qui veulent dévellopper avec toi.
> Tu vends les produits et la rénumération ce fait au prorata. Donc si
> qq'un écrit 100 lignes de codes dans une application qui en contient
> 10000 bien il touchera 100/1000 des profits générés. Comme ça chaqu'un
> recoit la juste part pour la contribution apporté.
>
> Les mageures pour gagner la partie.
>
> Un traitement de texte de qualité Un tableur de qualité Un agenda de
> qualité Un programme d'envoie et réception de fax. Une messagerie
> efficace en Intranet et et Internet. Un exploreur pour le Web.
>
> Et le plus important, permettre aux mageures comme IBM, COREL et
> toutes autres société de grande envergure s'installer sur ta
> plateforme sans avoir de compte à te rendre. En cela pour les
> applicatifs et non pour les plateformes de d?veloppements.
>
> C'est tout. Bye Eddy Maue.
>
> En passant l'opensource c'est pour les pauves et les étudiants non pas
> besoins de revenu pour vivre.
-- Fan de Jayce - Heureusement que je passais par là --