Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

euidaccess

Autres langues

Langue: fr

Version: 18 mai 2007 (mandriva - 01/05/08)

Section: 3 (Bibliothèques de fonctions)

NOM

euidaccess, eaccess - Vérifier les permissions utilisateur effectif d'un fichier

SYNOPSIS

 #include <unistd.h>
 
 int euidaccess(const char *pathname, int mode);
 int eaccess(const char *pathname, int mode);
 

DESCRIPTION

Comme access(2), euidaccess() vérifie les permissions et l'existence du fichier identifié par l'argument pathname. Toutefois, là où access(2) effectue la vérification sur les identifiants réels d'utilisateur et de groupe du processus, euidaccess() utilise les identifiants réels.

mode est un masque constitué par un ou plus des attributs R_OK, W_OK, X_OK et F_OK, qui ont le même sens que pour access(2).

eaccess() est un synonyme de euidaccess(), fourni pour compatibilité avec d'autres systèmes.

VALEUR RENVOYÉE

Si elle réussit (toutes les permissions demandées sont accordées), la fonction renvoie zéro. Si elle échoue (au moins une permission de mode est refusée, ou bien une erreur est survenue), elle renvoie -1 et errno est remplie en conséquence.

ERREURS

Les mêmes que access(2).

CONFORMITÉ

Ces fonctions ne sont pas standards. D'autres systèmes ont une fonction eaccess().

NOTES

Notes glibc

La fonction eaccess() a été ajoutée à la glibc dans la version 2.4.

VOIR AUSSI

access(2), chmod(2), chown(2), faccessat(2), open(2), setgid(2), setuid(2), stat(2), credentials(7), path_resolution(7)

TRADUCTION

Ce document est une traduction réalisée par Alain Portal <aportal AT univ-montp2 DOT fr> le 7 novembre 2007 et révisée le 27 novembre 2007.

L'équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité. La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable via la commande : « LANG=C man 3 euidaccess ». N'hésitez pas à signaler à l'auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.

Quand un scientifique distingué mais âgé déclare que quelque chose est
possible il a certainement raison. Quand il dit que c'est impossible,
il a très probablement tort.
-+- Arthur C. Clarke -+-