Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

lp

Autres langues

Langue: fr

Version: 15 JANVIER 1995 (fedora - 25/11/07)

Autres sections - même nom

Section: 4 (Pilotes et protocoles réseau)

NOM

lp - Imprimantes parallèles.

SYNOPSIS

#include <linux/lp.h>

CONFIGURATION

lp[0-2] sont des périphériques caractères pour les imprimantes à liaison parallèle. Ils ont un numéro majeur 6 et un numéro mineur 0-2. Le numéro mineur correspond aux ports d'imprimantes d'adresse de base 0x03bc, 0x0378 et 0x0278. Habituellement, ils ont un mode d'accès 220 et un propriétaire root.lp. On peut utiliser les ports parallèles soit en scrutation (polling) soit en interruption. L'utilisation en interruption est surtout recommandée avec un haut trafic (p.ex. : imprimante laser). Pour les imprimantes matricielles classiques, la scrutation suffira. Par défaut, le système utilise la scrutation.

DESCRIPTION

Les appels système ioctl(2) suivants sont supportés :
int ioctl(int fd, LPTIME, int arg)
fixe la durée pendant laquelle le pilote s'endort avant de revérifier l'état de l'imprimante après que le tampon ait été rempli. Avec une imprimante rapide, on peut diminuer ce délai ; avec une imprimante lente on peut l'augmenter. La durée est indiquée dans arg, en centièmes de secondes. La valeur par défaut est 2 (soit 0,02 seconde). Cela n'influe que sur le pilote en scrutation.
int ioctl(int fd, LPCHAR, int arg)
indique le nombre maximum d'itérations d'attente active que le pilote en scrutation effectue alors qu'il attend que l'imprimante soit prête. Si l'impression est trop lente, augmenter cette valeur ; si le système ralentit trop, la diminuer. Le nombre est indiqué dans arg, la valeur par défaut est 1000. Cela n'influe que sur le pilote en scrutation.
int ioctl(int fd, LPABORT, int arg)
Si arg vaut 0, le pilote réessaiera en cas d'erreur d'impression, sinon il abandonnera. La valeur par défaut est 0.
int ioctl(int fd, LPABORTOPEN, int arg)
Si arg vaut 0, open(2) sera annulé en cas d'erreur, sinon l'erreur sera ignorée. Par défaut, elle est ignorée.
int ioctl(int fd, LPCAREFUL, int arg)
Si arg vaut 0, on bloquera l'écriture sur le port parallèle au cas où les broches erreur, plus-de-papier, ou imprimante-hors-ligne sont validées. Sinon, ces signaux seront ignorés. Par défaut, ils sont ignorés.
int ioctl(int fd, LPWAIT, int arg)
Indique le nombre d'itérations d'attente active à effectuer avant d'activer la broche STROBE pour que l'imprimante accepte le caractère écrit, et le nombre d'itérations à effectuer avant d'éteindre à nouveau la broche STROBE. Les spécifications indiquent que ce délai devrait être de 0,5 micro-secondes, mais l'expérience a montré que le délai induit par le code du pilote est suffisant. La valeur est indiquée dans arg, elle vaut 0 par défaut. Ceci concerne autant le gestionnaire en interruption que celui en scrutation.
int ioctl(int fd, LPSETIRQ, int arg)
Cet ioctl() nécessite des privilèges super-utilisateur. Son argument est une nouvelle IRQ pour l'imprimante. Comme effet de bords, l'imprimante est réinitialisée. Si arg vaut 0, le gestionnaire en scrutation sera utilisé, ce qui est le comportement par défaut.
int ioctl(int fd, LPGETIRQ, int *arg)
Stocke la valeur actuelle d'IRQ dans arg.
int ioctl(int fd, LPGETSTATUS, int *arg)
Stocke le statut actuel du port dans arg. Les bits ont les significations suivantes :
LP_PBUSY Entrée OCCUPÉE inversée, active à 1
LP_PACK Entrée ACQUITTEMENT, active à 0
LP_POUTPA Entrée PLUS-DE-PAPIER, active à 1
LP_PSELECD Entrée SELECT, active à 1
LP_PERRORP Entrée ERREUR, active à 0

Référez-vous au manuel de votre imprimante pour la signification de ces signaux. Des bits non documentés peuvent également être présents, suivant le type d'imprimante.

int ioctl(int fd, LPRESET)
Réinitialise l'imprimante. Pas d'argument.

FICHIERS

/dev/lp*

AUTEURS

Le pilote d'imprimante a été écrit à l'origine par Jim Weigand et Linus Torvalds. Il fut ensuite amélioré par Michael K. Johnson. Le code d'interruption a été écrit par Nigel Gamble. Alan Cox l'a modularisé. LPCAREFUL, LPABORT, LPGETSTATUS ont été ajoutés par Chris Metcalf.

VOIR AUSSI

chmod(1), chown(1), mknod(1), lpcntl(8), tunelp(8)

TRADUCTION

Ce document est une traduction réalisée par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> le 18 octobre 1996 et révisée le 7 décembre 2006.

L'équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité. La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable via la commande : « LANG=C man 4 lp ». N'hésitez pas à signaler à l'auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.

User-Agent: Gnus/5.090006 (Oort Gnus v0.06) XEmacs/21.5 (beets,i686-pc-linux)
Alors non, je n'essaierai pas un truc documenté comme ne pouvant pas
marcher. Gnus est autiste, c'est tout.
-+- ED in GFA : 'Sont fous ces emacsiens -+-