Jeux

Les pages de manuel des jeux.

L'écrivain a, naturellement, des joies pour lesquelles il vit et qui
suffisent à le combler. Mais, pour moi, je les rencontre au moment de la
conception, à la seconde où le sujet se révèle, où l'articulation de
l'oeuvre se dessine devant la sensibilité soudain clairvoyante, à ces
moments délicieux où l'imagination se confond tout à la fois avec
l'intelligence.
-+- Albert Camus (1913-1960), L'envers et l'endroit -+-