Divers

  • LG va fournir des dalles LCD à Samsung (MacBidouille)

    Samsung est connu pour être un des plus gros fabricants au monde de dalles LCD et OLED. La société fournit d'ailleurs largement Apple, quand elle n'arrive pas à s'approvisionner ailleurs, que ce soit en terme de quantité que de qualité, comme ce fut le cas à une époque pour les iPad.

    Malgré cela, Samsung, qui vend de grandes quantités de téléviseurs, ne produit pas assez de dalles pour son usage domestique. Pendant longtemps elle s'est approvisionnée chez Sharp pour pallier ces manques. Hélas pour la société coréenne, Foxconn, maintenant propriétaire de Sharp, a informé Samsung que le contrat d'approvisionnement ne serait pas renouvelé.

    Faute de mieux, Samsung aurait fait preuve d'un mordant pragmatisme et se serait rapproché de LG pour lui acheter les dalles LCD nécessaires.
    Le contrat n'est pas encore finalisé car il nécessitera des investissements chez LG. Cette dernière produit des dalles IPS alors que Samsung veut des dalles VA.

    Cette histoire prouve, comme l'ont déjà montré les relations délicates entre Apple et Samsung, que le besoin économique est plus puissant que toute autre forme de concurrence, ou même de rancoeur.

    [MàJ] Samsung a lancé une procédure d'arbitrage international suite à la décision de Foxconn de ne plus lui fournir de dalles LCD.

  • Symantec encore accusée d'avoir délivré des certificats HTTPS illégitimement (MacBidouille)

    En 2015, les autorités de certifications ont lancé un avertissement à Symantec qui avait abusé de sa capacité à émettre de certificats https.

    Ces certificats permettent de certifier que le site avec lequel on est en ligne est bien légitime et que la connexion n'a pas été déviée vers un autre pour extorquer des informations. Pour faire simple, c'est le petit cadenas que vous voyez dans la barre de menu de Safari quand vous vous connectez à votre banque ou sur un site protégé.

    Pour des raisons pratiques, il existe de nombreux tiers de confiance capables de délivrer de tels certificats. Il doivent toutefois remplir un cahier des charges très précis avant de l'émettre et en 2015, Symantec avait dérogé à ces règles. La société avait alors licencié les employés coupables de ces négligence et mise en probation pour cette mauvaise utilisation de ce pouvoir.

    Ars Technica rapporte que la société aurait récidivé dans ses mauvaises pratiques et aurait émis au total plus de 100 certificats sans remplir le cahier des charges. Parmi ces derniers 9 cas sont particulièrement graves puisque la société a émis des certificats sur une adresse internet précise sans que le propriétaire du nom de domaine et de la société concernée ne soit au courant. En bref, ils l'ont été mais à un tiers...

    Symantec pour cette deuxième faute pourrait bien perdre sa capacité de certification ce qui serait très grave pour la société et va de toute façon mettre à mal sa réputation.

  • Apple réclame 1 milliard de dollars à Qualcomm (MacBidouille)

    Emboitant le pas de la FTC qui a lancé une procédure contre Qualcomm, Apple a annoncé son intention de poursuivre la société et lui réclame 1 milliard de dollars.
    Voici ce qu'Apple reproche à Qualcomm, via un communiqué:

    "Depuis de nombreuses années, Qualcomm a injustement d'imposer des redevances pour des technologies qui n'ont rien à voir avec son métier. Plus Apple innove avec des spécifications uniques telles que TouchID, systèmes d'affichages avancés, et les appareils-photo, pour en rappeler juste quelques uns, plus Qualcomm réclame d'argents en royalties ce qui coûte de plus en plus cher à Apple pour financer ces évolutions. Qualcomm a bâti son entreprise sur des anciennes normes, mais renforce sa domination par des tactiques d'exclusion et des redevances excessives. En dépit d'être seulement l'une des plus d'une douzaine d'entreprises qui ont contribué aux normes cellulaires de base , Qualcomm insiste pour charger Apple au moins cinq fois plus en paiements que tous les autres concédants de brevets cellulaires avec lesquels nous avons des accords de licence.

    Pour protéger ce business Qualcomm a pris des mesures de plus en plus radicales, la dernière fois en bloquant près de 1 milliard de dollars de paiement envers Apple à titre des représailles pour avoir participé sincèrement aux sollicitations des instances enquêtant sur ces pratiques [Apple a participé à l'enquête en Corée du Sud].

    Apple croit profondément à l'innovation et nous avons toujours été prêts à payer des taux justes et raisonnables pour les brevets que nous utilisons. Nous sommes extrêmement déçus de la façon dont Qualcomm mène ses activités avec nous et, malheureusement, après des années de désaccord sur ce qui constitue une redevance juste et raisonnable, nous n'avons d'autre choix que de nous tourner vers les tribunaux."

    Sans surprise, Qualcomm a réagi en déclarant que cette plainte n'avait pas le moindre fondement. Si le passé récent nous a prouvé qu'Apple pouvait être condamnée pour violation de brevets, tout porte à croire que dans ce cas particulier Qualcomm est coupable des faits qui lui sont reprochés, sachant que la société a déjà été condamnée pour ses pratiques dans de nombreux pays.

  • Hacking : arrivée de Linux et retour de Firefox au Pwn2Own (Génération NT: logiciels)
    De nouvelles cibles pour la prochaine édition du concours de hacking Pwn2Own, dont Linux avec Ubuntu. Le navigateur Firefox est à nouveau digne d'intérêt pour les hackers.
  • The Microsoft Surface Studio Review (AnandTech)

    Microsoft has only been in the PC system game for a few years now, but over the last couple of years they have made a lot of progress rather quickly. These days they have a solid foundation of products available, with the Surface Pro 4 being one of the best convertible tablets, the Surface Book being a very solid convertible laptop, and also the more specialized products like the Hololens, and Surface Hub. Going into their October 2016 event, the one missing piece of their PC product lineup was a desktop computer, but with the announcement and release of the Surface Studio, that particular gap has now been filled.

  • Windows 10 Creators Update : ebooks, ménage automatique mais pas de My People (Génération NT: logiciels)
    Une nouvelle préversion de Windows 10 est proposée aux Windows Insiders. Quelques évolutions supplémentaires et l'annonce du report de Windows My People.
  • Accident sous Autopilot: Tesla échappe au rappel de ses voitures (MacBidouille)

    L'accident mortel d'une Tesla en Autopilot (alors que son "conducteur" regardait une vidéo) avait déclenché une enquête des autorités américaines.
    Ces dernières viennent de rendre leurs conclusions dans lesquelles aucun défaut n'a été découvert dans le système.
    Certes, il y a bien eu un accident mortel, mais il a été lié à un excès de confiance du défunt dans un système qui n'était pas destiné à une conduite totalement autonome. Si ce dernier avait eu les yeux rivés sur la route, il aurait pu voir le camion 7 secondes avant l'impact, largement assez pour l'éviter en le contournant ou en freinant, deux choses qu'il n'a pas faites.

    On notera dans la même veine que Tesla a annoncé le déploiement d'un nouveau système sur ses nouveaux véhicules. S'il n'est pas encore totalement autonome et bridé, il aura le potentiel de voir ce genre d'obstacles grâce à de nouveaux systèmes de détection plus efficaces et moins faciles à tromper.

  • Mises à jour Final Cut Pro X, Compressor et Motion (MacBidouille)

    Apple a mis à jour Final Cut Pro X, Compressor et Motion. Voici ce qui change.

    La version 10.3.2 de Final Cut Pro X introduit la possibilité d'ajouter des dossiers personnalisés de fichiers audio au navigateur Sound Effects et les corrections de bogues suivantes:

    - Possibilité d'ajouter des dossiers personnalisés de fichiers audio au navigateur Sound Effects,
    - L'utilisation de la suppression d'ondulations sur des clips audio uniquement ne désactive plus la plage sélectionnée,
    - Améliore la réactivité lors de l'édition de projets très longs,
    - Les compteurs audio conservent leur largeur personnalisée après la relance,
    - Améliore les performances lors de l'exportation de fichiers H.264 et la modification du taux d'images,
    - L'exportation des fichiers ProRes 4444 avec transparence à l'aide de Compressor crée un canal alpha correct,
    - Correction d'un problème dans lequel l'ajustement de l'espacement des lignes de titres multi-lignes s'appliquait uniquement à la première ligne,
    - Correction d'un problème dans lequel les scénarios secondaires avec des rôles mixtes pourraient se chevaucher dans la timeline,
    - Correction d'un problème qui pourrait empêcher la gravure de projets Final Cut Pro vers DVD via Apple USB SuperDrive.

    Motion 5.3.1 introduit plusieurs corrections de bugs et améliore la stabilité:

    - Améliore la stabilité lors de l'utilisation de comportements multiples,
    - Améliore les performances lors de l'exportation de fichiers H.264 et la modification du taux d'images,
    - Correction d'un problème de stabilité lors de l'utilisation du générateur de texte Timecode,
    - Correction d'un problème de stabilité lorsque le curseur se déplace sur les marqueurs pendant la lecture,
    - Correction d'un problème de stabilité lors de l'utilisation du raccourci keyframe.

    La version 4.3.1 de Compressor corrige les bugs suivants;

    - Le filtre Fade In / Fade Out est appliqué correctement lors de l'utilisation du codage distribué
    - Le nom et les titres des disques s'affichent correctement lors de l'utilisation de langues comportant des caractères à deux octets,
    - Les chemins d'emplacement sont respectés lors de l'utilisation du compresseur via le terminal
    - Améliore les performances lors de l'exportation de fichiers H.264 et la modification du taux d'images,
    - L'exportation des fichiers ProRes 4444 avec transparence à l'aide de Compressor crée un canal alpha correct,
    - Correction d'un problème qui pourrait empêcher le traitement de fichiers à l'aide de codecs 32 bits, y compris Animation, PNG, Cinepak et WMV,
    - Correction d'un problème dans lequel les boutons de marqueur de la Touch Bar peuvent s'afficher incorrectement,
    - Correction d'un problème qui pourrait empêcher la gravure de projets Final Cut Pro vers DVD via l'Apple USB SuperDrive.

  • LG va fournir des dalles LCD à Samsung (MacBidouille)

    Samsung est connu pour être un des plus gros fabricants au monde de dalles LCD et OLED. La société fournit d'ailleurs largement Apple, quand elle n'arrive pas à s'approvisionner ailleurs, que ce soit en terme de quantité que de qualité, comme ce fut le cas à une époque pour les iPad.

    Malgré cela, Samsung, qui vend de grandes quantités de téléviseurs, ne produit pas assez de dalles pour son usage domestique. Pendant longtemps elle s'est approvisionnée chez Sharp pour pallier ces manques. Hélas pour la société coréenne, Foxconn, maintenant propriétaire de Sharp, a informé Samsung que le contrat d'approvisionnement ne serait pas renouvelé.

    Faute de mieux, Samsung aurait fait preuve d'un mordant pragmatisme et se serait rapproché de LG pour lui acheter les dalles LCD nécessaires.
    Le contrat n'est pas encore finalisé car il nécessitera des investissements chez LG. Cette dernière produit des dalles IPS alors que Samsung veut des dalles VA.

    Cette histoire prouve, comme l'ont déjà montré les relations délicates entre Apple et Samsung, que le besoin économique est plus puissant que toute autre forme de concurrence, ou même de rancoeur.

  • Une carte graphique externe marche bien en Thunderbolt 3 (MacBidouille)

    9to5Mac a eu l'opportunité de tester l'utilisation d'une carte graphique externe sur un des derniers portables Apple, avec un boîtier externe Akitio branché en Thunderbolt 3 à la machine.
    Voici une vidéo du test réalisé avec une Radeon RX480 compatible avec cette machine via une bidouille logicielle.

    Cela marche bien, très bien même, de quoi raviver l'intérêt pour une rumeur qui annonçait à une époque qu'Apple voudrait sortir des écrans externes dotés eux aussi d'un eGPU.
    Dommage que la société ait abandonné ses propres écrans car cela serait rentré à merveille dans l'écosystème de la société qu'elle veut maintenant axer sur des ordinateurs portables servant de hub à une panoplie de périphériques externes.


  • Fujitsu Announces 13.3" Lifebook U937/P and UH75/B1: 7th Gen Core i5, 8hr Battery, Under 1.77 lbs (AnandTech)

    Fujitsu has introduced its new Lifebook U937/P notebook that weighs under 800 grams (1.76 lbs), but offers a fully-fledged Intel Core i5 Kaby Lake-U processor as well as a 13.3” display with FHD resolution. The notebook is designed for business users and thus comes with features like a fingerprint reader.

    Fujitsu did not announce many details about its Lifebook U937/P, but only said that the laptop is based on the 7th generation Intel Core processor (which, given the timing of the announcement, implies on the Kaby Lake-U), weighs less than 799 grams (1.76 lbs) in its default configuration, is 15.5 mm thick and comes in black or red. 

    Despite the introduction, no real details other than those above were disclosed. Despite this, a lower weight notebook for the Japan market was also disclosed - the Lifebook UH75/B1. This is a lower-cost laptop, that is also 15.5 mm thick but weighs only 777 grams (1.71 lbs).

    Specifications of the Fujitsu Lifebook UH75/B1 will hardly exactly match specs of the Lifebook U937/P since the systems are priced differently, but they give an idea what to expect. The UH71/B1 notebook is based on the Intel Core i5-7200U (2C/4T, 2.5 GHz, HD Graphics 620) SoC and is equipped with 4 GB of DDR4-2133 memory (Ian: is that single channel?) as well as a 128 GB SSD. When it comes to input/output capabilities, the Lifebook UH75/B1 offers a 802.11ac Wi-Fi + BT 4.1 wireless module, three USB 3.0 ports (two Type-A, one Type-C), an SD card reader, an HDMI output, a TRRS audio connector, a webcam and a fingerprint reader. As for the battery, the notebook comes with a 25 Wh accumulator that can power it for eight hours.

    Fujitsu Lifebook UH General Specifications
      UH75/B1
    (Japan Only)
    U937/P
    (Regions unconfirmed)
    Display 13.3" non-glossy panel with 1920×1080 resolution
    SoC Intel Core i5-7200U
    2C/4T,
    2.5-3.1 GHz,
    15W,
    Intel HD 620
    Kaby Lake-U
    RAM 4 GB DDR4-2133 Probably 8GB+?
    Storage 128 GB SSD Probably 256GB+ ?
    Camera 720p webcam Maybe FHD?
    Wireless  802.11ac Wi-Fi
    Bluetooth 4.1
    I/O ports 2 × USB 3.0 Type-A
    1 × USB 3.0 Type-C
    1 × HDMI
    Audio Integrated speakers
    1 × TRRS 3.5-mm jack for headset
    Dimensions 309 × 212 × 15.5 mm
    Weight 777 grams 799 grams
    Battery 25 Wh 25 Wh?
    OS Windows 10 Home Win10 Home/Pro?
    Fingerprint Yes
    Finish Red
    Black
    Availability February 2017
    ¥190,000 (~$1660)
    February 2017
    ¥284,900 (~$2486)

    The Lifebook U937/P and the Lifebook UH75/B1 are among the lightest 13.3” laptops ever produced and will be among the lightest on the market. At the same time, it is noteworthy that the UH75/B1 only has 4 GB of memory and 128 GB of storage space, which is not a lot by today’s standards and may be considered not enough by many users on the go. By contrast, Samsung’s recently updated Notebook 9 weighs 816 grams, but comes with 8-16 GB of DDR4 and a 256 GB SSD. Moreover, Lenovo’s LaVie Z (introduced in 2015) not only had more memory and a larger SSD, but also a higher screen resolution. On the other hand, ultrathin and ultralight laptops are usually full of compromises because various people have different requirements and fulfilling requests of one group means introducing limitations for another. The one common feature through these is that the sub-1.8 lb laptop market is dominated mostly by entrants focusing on the Japanese market.

    Fujitsu plans to start selling the Lifebook UH75/B1 in Japan in mid-February for ¥190,000 (~$1660). ETA of the Lifebook U937/P is February, but we do not know whether it is early or late in the month. Meanwhile, the price of the product will be ¥284,900 (~$2486), which is considerably higher than the price of the UH75/B1 and implies on better specifications (e.g., a better SoC, more memory, a higher capacity SSD, etc.).

    Related Reading:

    Sources: Fujitsu, PC Watch.

  • Toshiba Is Studying The Possibility of Spinning Off NAND Flash Production (AnandTech)

    Toshiba on Wednesday confirmed that it is studying the possibility of splitting its NAND flash business into a separate company. While nothing has been decided as this point, the Japanese tech firm needs money and it may sell a stake in its memory business to Western Digital or another investor, based on unofficial reports.

    In the recent months, Toshiba ran into a new accounting scandal that may require it to write down as much as 4 billion dollars because of cost overruns at its U.S. nuclear power business. The exact number has not been finalized, but the company is already studying various possibilities to offset the massive loss, which would anger its investors after the company already faced an accounting scandal in 2015. Nikkei reports that Toshiba is mulling to spin off its semiconductor business into a separate entity and then sell a 20% in the new company to someone like Western Digital for about $2.7 billion, while retaining 80% stake as well as operational control of the unit.

    Toshiba confirmed that it is studying the possibility of its memory business spin-off, but noted that no decision has been made and that the in-house NAND production is a focal business.

    Toshiba and Western Digital already operate the world’s largest NAND flash production complex in Yokkaichi, Mie prefecture, Japan. Formally, the manufacturing facilities belong to joint ventures between the two companies and WD buys wafers from Toshiba. It is not completely clear how the spinoff would work in this case and which parts of Toshiba’s business will be up for sale.

    For Toshiba, NAND flash production is indeed strategically important because it enables it to produce all types of storage devices in-house. Today, Toshiba makes HDDs, SSDs as well as various types of removable storage at its own fabs using its own components. The only other company that can manufacture all types of storage products using its own media is Western Digital, while companies like Samsung and Seagate lack either HDDs or NAND flash.

    One of the important things to note is that production joint ventures owned by Toshiba and Western Digital are unlikely to make a lot of money directly because they sell wafers at near-cost to their owners who then earn profits by selling SSDs, memory cards, bulk NAND flash and other devices to their customers. Therefore, if Toshiba is to sell a stake in its semiconductor production business, it needs to sell it to a company that can then use the chips to build products and make some money. Obviously, Western Digital would be a perfect investor because it already has everything needed to produce actual storage devices, but a rumor has it that it is not the only investor considered by Toshiba.

    Meanwhile, Toshiba’s plan to spin off its NAND flash business into a separate company may have a significant impact on the market of storage devices in general. Nowadays, Toshiba and Western Digital jointly invest in the development of NAND flash as well as manufacturing process technologies. Changes of the ownership may alter Toshiba’s investments not only in terms of money, but also in terms of R&D spending by the company. In any case, according to reports, no decision has been made.

    Related Reading:

    Sources: Toshiba, Nikkei, Reuters.

  • Les smartcams de Samsung encore une fois piratées (MacBidouille)

    Les caméras connectées sont de plus en plus souvent les victimes de piratage. Il y a pour cela plusieurs raisons. On peut citer le fait qu'il y en ait une quantité de plus en plus importante installées, qu'elles soient souvent oubliées par leurs propriétaires une fois mises en place (et donc pas mises à jour) et que leurs systèmes d'exploitation ne soient pas à la hauteur au niveau sécurité.
    Il y a quelque temps une faille de sécurité avait été découverte dans l'interface utilisateur des produits Samsung. La société avait comblé cette faille en supprimant cette interface et en demandant aux utilisateurs de créer un compte et se connecter à son site pour accéder aux réglages des caméras.
    Cela n'a pas suffi et du code oublié de la fonction supprimée a permis à des hackers de trouver le moyen de prendre à distance le contrôle total des caméras.
    Voici une vidéo le démontrant:

    Samsung va donc devoir dans l'urgence proposer une nouvelle mise à jour.

    Nous ne vous cacherons pas que c'est pour ce genre de choses que nous avons tendance à craindre l'arrivée massive d'appareils domotiques connectés dans les foyers.

  • Logitech Launches G203 Prodigy Gaming Mouse with A New 6000 DPI Sensor (AnandTech)

    Logitech this month introduced its new G203 Prodigy gaming mouse that combines a classic aesthetic with a high-resolution sensor, programmable buttons and RGB LED lighting. What is important is that the mouse is considerably less expensive than typical gaming mice.

    Computer mice have greatly evolved in the past decade as manufacturers try to offer better ergonomics for different types of users and applications. Many mice today feature additional buttons and/or a rather fancy shape because their producers try to address hardcore gamers or prosumers looking for maximum comfort during their many-hour game or work sessions, with many users preferring different grips and layouts. The Logitech G203 Prodigy is promoted as a departure from the concept of complex design and we are told it brings ergonomics back to basics - the new mouse is made to resemble a simplistic shape that popular mice are known for, but we are told it can be done without sacrificing usability.

    The Logitech G203 Prodigy is based on one of the company’s in-house-customized sensors with on-the-fly adjustable resolution (200-6000 DPI) along with an ARM processing core that supports USB report rate of 1000 Hz (appropriate software is required for relevant operating systems). Just as in the case of the higher end devices, the G203 Prodigy can be completely reprogrammed using Logitech’s software and then used on different PCs since button configuration is stored inside the mouse. Finally, developers of the G203 could not ignore the trend and installed a programmable RGB LED into the G logotype on the mouse.

    One of the important aspects of the Logitech G203 Prodigy is its price: the company sells it for $39.99 in the U.S. and for €44.99 in the E.U., which is below the price of typical gaming mice that may retail for well over $100. Knowing that Logitech develops various product designs, high-resolution sensors and other components in-house, it is likely that the creation of the G203 Prodigy is a response to the demand of potential customers rather than an attempt to address a lower-end market segment currently controlled by various bulk production companies with a cheap product. The G203 Prodigy is made in Switzerland and thus passes all the rigorous tests that Logitech uses to promote the quality of its products.

    As pointed out on Twitter by @AfterPad, this is an update to the previous generation Logitech G102.

    Meanwhile, an interesting thing to consider is that the price of the Logitech G203 Prodigy will be very attractive not only to gamers who do not need fancy design, adjustable weight or plenty of additional buttons, but also makers of higher-end PCs designed for gamers. The G203 Prodigy is the most affordable gaming mouse from the company and thus becomes a good candidate to be supplied with pre-built systems.

    Related Reading:

  • Seagate Launches 1 TB and 2 TB Enterprise Capacity 3.5-inch HDDs (AnandTech)

    Seagate has quietly added two enterprise-grade HDDs to its Enterprise Capacity lineup of hard drives. While the 'Enterprise' name has recently implied high-density products, the new 3.5” drives only store one or two terabytes of data and are aimed at businesses seeking for high reliability, 512 bytes sector size, but not a lot of storage space.

    In the recent years, we observed two main trends on the market of HDDs: the number of drives sold has been decreasing because of strong competition from SSDs, but their average capacities have been increasing because of new technologies (e.g., helium, SMR, the evolution of PMR, etc.). Enterprises and operators of cloud data-centers are the primary consumers of high-capacity hard drives because such drives help them to reduce their footprint and optimize power consumption. Since such HDDs are used in multi-drive RAID environments and are subject to heat and vibrations, they are based on special platforms that ensure their long-term reliability (by using a motor attached to both top and bottom covers, dual-plane balance control, improved heads, special firmware and so on). Because such drives offer higher capacity, they are harder to make and test. Also, on top of a longer typically-business style warranty, they naturally cost more than desktop-class HDDs. Meanwhile, due to overall benefits they bring, cloud service providers and enterprises are willing to pay a premium for such HDDs. As it appears, there are also customers who need hard drives with improved reliability and performance, but who are not interested in very high capacities or the latest technologies.

    The new Seagate Enterprise Capacity 3.5 HDDs with 1 and 2 TB capacities are based on the latest PMR platters and feature a native 512-byte block size, which is a requirement of some legacy applications. The HDDs have a 7200 RPM spindle speed, 128 MB cache and a SATA 6 Gbps interface. When it comes to performance, Seagate declares 194 MB/s max sustainable transfer rate, 4.16 ms average latency and up to 7 W power consumption. The 1 and 2 TB versions of the Enterprise Capacity 3.5 HDDs are rated for 24/7 operation, up to 550 TB/year TBW and offer all the enterprise-grade features that the higher capacity models, including on-the-fly error-correction algorithms, PowerChoice technology (enables data-center managers to lower power consumption of HDDs during idle time), RAID rebuild feature and so on.

    Seagate Enterprise Capacity 3.5" HDDs v5.1
      Seagate Enterprise 3.5
    ST1000NM0008
    ST1000NM0018
    Seagate Enterprise 3.5
    ST2000NM0008
    ST2000NM0018
    Capacity 1 TB 2 TB
    RPM 7200 RPM
    Interface SATA 6 Gbps
    DRAM Cache 128 MB
    Maximum Sustained Transfer Rate 194 MB/s
    Average Latency 4.16 ms
    Rated Workload Equivalent of 550 TB of Writes per Year
    Acoustics Idle 2.2 bels (typ)
    2.4 bels (max)
    Seek 2.6 bels (typ)
    2.8 bels (max)
    Power Rating Idle 4.7 W
    Operating 7 W
    MTBF 2.0 million hours
    Warranty 5 Years

    Seagate did not announce exact pricing of its Enterprise Capacity 3.5 HDDs with 1 and 2 TB capacities. It is logical to expect such drives to cost less than higher capacity models, but do not expect them to cost like desktop HDDs because we are talking about models with enterprise features, which are physically different to other hard drives. Seagate targets very specific SMB and enterprise customers with its entry-level Enterprise Capacity 3.5, so, pricing per-GB will not be a bargain. Meanwhile, the HDDs are covered with Seagate’s five-year warranty and have MTBF rating of two million hours.

    Related Reading:

    Sources: Seagate, The Register.

  • Apple et Amazon mettent fin à une procédure allemande et auropéenne (MacBidouille)

    Reuters rapporte que les autorités de régulation Allemandes et Européennes viennent de mettre fin à une enquête concernant Apple et Amazon.
    Cette enquête avait été déclenchée en 2015 suite à la plainte d'une groupement d'éditeurs Allemands qui reprochaient aux deux plateformes d'exiger des contraignants contrats d'exclusivité sur les livres audio.

    Apple et Amazon ont depuis annoncé formellement la fin de ce genre de pratique. Suite à cette annonce les autorités allemandes ont annoncé la clôture de l'enquête tandis que les autorités de la concurrence européennes se sont félicitées de cette annonce.

  • Apple et Amazon mettent fin à une procédure allemande et européenne (MacBidouille)

    Reuters rapporte que les autorités de régulation allemandes et européennes viennent de mettre fin à une enquête concernant Apple et Amazon.
    Cette enquête avait été déclenchée en 2015 suite à la plainte d'une groupement d'éditeurs allemands qui reprochaient aux deux plateformes d'exiger des contraignants contrats d'exclusivité sur les livres audio.

    Apple et Amazon ont depuis annoncé formellement la fin de ce genre de pratiques. Suite à cette annonce les autorités allemandes ont annoncé la clôture de l'enquête tandis que les autorités de la concurrence européennes se sont félicitées de cette annonce.

  • Oracle livre 270 patchs de sécurité (Génération NT: logiciels)
    Une Critical Patch Update monstre d'Oracle pour débuter l'année 2017. Un total de 270 correctifs de sécurité.
  • Offres d'emploi sur Tours (MacBidouille)

    IP Store recrute 2 Techniciens informatiques - SAV Apple pour son agence de Tours :

    IP Store commercialise via ses boutiques IP Store à Angoulême, La Rochelle, Poitiers, Tours, Orléans & Blois l'ensemble des produits de la gamme Apple auprès d'une clientèle de particuliers et d'entreprises.

    IP Store, 11M HT de CA, 42 personnes est labellisé Apple Premium Reseller et Centre de Service Agréé. Dans l'idéal, le candidat ou candidate sera familier du monde Apple et possédera une bonne maîtrise de la maintenance informatique. C'est un métier de contact, aussi nous souhaitons une personne sachant être sympathique, accueillante et d'humeur égale avec une bonne capacité d'apprentissage.Elle aura une bonne maîtrise de la langue et de l'écrit, une bonne mémoire, le sens de l'organisation et du travail en équipe.Votre dynamisme, votre rigueur, votre polyvalence, vos qualités relationnelles vous permettront de réussir dans cette mission. Poste à pourvoir rapidement - basé à Tours. Formation AssuréeType d'emploi : CDI

    Missions:

    Assurer l’accueil SAV Client

    Réaliser les prises en charge

    Réaliser les diagnostics et devis associés

    Commander les pièces et réaliser les réparations

    Restituer le matériel au client

    Profil:

    – Dynamique et Motivé

    – Responsable et Rigoureux

    – Polyvalent

    – Sens du travail en équipe

    – Bonne connaissance des appareils et système informatique Apple

    Type de contrat : CDI 35 h /semaine

    Rémunération : Fixe + Variable

    Type d'emploi : CDI

    Formation(s) exigée(s) :

    • Bac +2 (BTS, IUT, DUT, DEUG)

    Langue exigée :

    • Anglais

    Certificat ou accréditation exigés :

    • Permis B

    CV de candidature à envoyer à recrutement@ipstore.fr

  • Mise à jour de Garageband et Logic Pro X (MacBidouille)

    Apple a annoncé l'arrivée de mises à jour majeures de Garageband et Logic Pro X.

    Elle met surtout en avant la comptabilité avec la Touch Bar et le support d'iCloud, qui permet l'envoi et le partage des morceaux en ligne.

  • Verizon intercepte les appels des Galaxy Note 7 (MacBidouille)

    Maintenant, les compagnies aériennes n'avertissent plus d'éventuels détenteurs de Galaxy Note 7 qu'ils doivent en informer les agents à bord. Il n'y en a plus assez en circulation pour que le danger soit statistiquement significatif. Pourtant, il y a encore des irréductibles ou déconnectés qui utilisent au quotidien leur appareil.
    Verizon a décidé de franchir un cap pour finir de débarrasser ses clients de ces appareils. Dorénavant, les appels émis des Note 7, hormis ceux vers les services d'urgence, sont détournés vers le service client de l'opérateur où le personnel devra tout faire pour inciter le client à le rapporter.
    La mesure est très dirigiste et contraignante, mais il est probablement temps que les derniers appareils soient retournés à Samsung et que la page soit tournée.

  • Qualcomm maintenant poursuivi aux Etats-Unis (MacBidouille)

    Après la Chine, la Corée du Sud et bientôt l'Europe, Qualcomm est poursuivie dans son propre pays, les Etats-Unis, pour abus de position dominante et concurrence déloyale.
    La FTC a lancé une procédure formelle accusant la société, comme ailleurs, d'utiliser ses brevets pour ralentir ses concurrents sur son business, refusant de leur proposer des accords de licence (FRAND) acceptables.

    Si les concurrents de Qualcomm doivent se réjouir de cette nouvelle procédure, les choses vont se compliquer pour la société et son avenir. A chaque condamnation, ce sont des centaines de millions de dollars, actuellement plus d'un milliard et demi, qu'elle doit payer à titre d'amende tout en voyant ses revenus sur les brevets fondre comme neige au soleil.

  • ASRock Shows DeskMini GTX/RX, using Micro-STX Motherboard with MXM Support (AnandTech)

    One of the recurring themes in my discussions with motherboard manufacturers over the past several years is one of introducing differentiation to products and through that, new form factors. When mini-STX was shown by Intel last year as a different form factor focusing just on the processor rather than PCIe lanes, we saw the launch of several small-sized PCs, mainly for embedded functions, that could leverage a full desktop-class CPU and socket. As always with CPU-only products, some users request a little more graphics oomph, so insert ASRock’s new ‘micro-STX’ type of motherboard and mini-PC that uses MXM-type graphics.

    Unfortunately our trip to ASRock at CES was curtailed due to other meetings overrunning, but it was interesting to note that ASRock was at the show formally with a suite, rather than just casually taking coffee meetings the previous two years that I had been. So all our pictures in this piece are from the Small Form Factor Network, and many thanks to them.

    The mini-STX form factor is based around a 5-inch by 5-inch motherboard design, which gets you enough space for a socket, some memory and some IO. With this micro-STX motherboard, ASRock is clearly going at length to support more: the MXM module bay takes up the whole second half of the motherboard, and one key thing to note here is the socket area.

    On the left-hand side, where we would normally expect to see the IO, we have Intel’s recommended socket area marked. Normally this is left near-blank to account for coolers and such, but ASRock as engineered the rear IO right up to the socket itself, and using low profile IO ports to allow a cooler to fit. Because of the way mini-STX platforms work with few power phases, these are solely above the socket as not to interfere with to the left of the socket.

    On the front side of the board, the chipset is nowhere to be found. That’s because it is on the back, along with the CR2032 battery and three M.2 ports. Because of the chipset support, all three are PCIe 3.0 x4 capable, with spacing for 2260 and 2280 sized M.2 ports. For good measure, there’s also an M.2 WiFi port.

    Front functionality comes through a USB 3.0 Type-A, a USB 3.0 Type-C (ASRock in their sign claim this is USB 3.1 and Thunderbolt 3, however I cannot see an ASMedia ASM1142/ASM2142 nor an Alpine Ridge controller for this), and two audio jacks from the Realtek ALC283. The front uses an Intel I219-V gigabit Ethernet controller, two USB 3.0 ports, an HDMI port, HDMI 2.0 port (via MCDP2000), a DisplayPort adaptor, a mini-DP port, and a DC-In jack.

    It’s worth noting that the specifications list also has two SATA ports on the description, but like the TB3 controller, I can’t see them on the pictures, front or rear.

    As a system, the 2.7-liter DeskMini GTX/RX will feature a Core i7-7700K using an Intel stock cooler (so don’t expect much in the way of overclocking), support for up to 16GB of DDR4-3200 SODIMM (not sure why it’s not 32GB, perhaps z-height?), a 128GB Samsung 961 M.2 SSD, and an MXM Type-B graphics card: either a GTX 1060 for the GTX model, or an AMD RX card for the RX version. The PSU is rated at 220W, which can limit options.

    Personally, I’d prefer a solid copper cooler on there for a Core i7, but a Core i5/i3 would do OK with the stock cooler.

    Prices and release date are unknown.

  • ADATA Demonstrates 256 GB microSDXC Card (AnandTech)

    At CES, ADATA showcased its first microSDXC memory card with 256 GB capacity. The card is qualified for up to 275 MB/s transfer speed and can be used to record UHD and 360° videos. The manufacturer did not formally announce the product, but the product on display should indicate that the company plans to release it in the foreseeable future.

    The ADATA microSDXC 256 GB memory card is based on 3D MLC NAND flash memory from SK Hynix, uses the UHS-II bus as well as is rated for up to 275 MB/s maximum read speed and up to 260 MB/s write speed when installed into an appropriate device. The new card carries Class 10, U3 and V90 labels meaning that its performance does not drop below 90 MB/s and it is suitable for recording 2Kp120, 4Kp120 and 8Kp120 videos.

    ADATA is the second independent supplier of NAND flash-based devices to introduce a microSDXC card with 256 GB capacity after Patriot. Moreover, ADATA is also among the first to introduce a 3D NAND-based memory card with the UHS-II bus that is designed for the high end of the market.

    ADATA micro SDXC 256 GB Card Specifications
    Write Speed 260 MB/s
    Read Speed 275 MB/s
    NAND Type 3D NAND
    SDA Labels UHS-II, U3, Class 10, V90

    In fact, use of 3D MLC NAND flash memory for memory cards is important in general because it demonstrates that IC makers are ramping up production of 3D NAND and supply such memory to third parties. One of the advantages that 3D MLC NAND has over TLC NAND made using a thin planar process technology is higher endurance and potentially higher reliability. In addition to the 256 GB microSDXC, ADATA also uses 3D NAND for other SD cards as well as for lower-capacity cards.

    ADATA did not announce pricing of its 256 GB microSDXC card, but given performance and positioning, we expect the device to have a professional-grade price tag.  

    Related Reading:

  • Tim Cook accusé d'avoir transformé Apple en société commerciale ennuyeuse (MacBidouille)

    Depuis quelque temps les langues se délient dans le monde Apple et certains anciens employés n'hésitent plus à critiquer la société qu'ils ont quitté.
    Bob Burrough, ancien ingénieur Apple, a brièvement critiqué Tim Cook dans un tweet avant d'en dire plus dans une interview à CNBC.

    Il y raconte qu'à l'époque où il avait été engagé en 2007, l'organisationnel de la société était une chose secondaire et que le principal était dans les projets en cours et leur aboutissement.
    Pour lui, c'est maintenant l'inverse et les activités sont bien plus compartimentées en fonction des postes de chacun comme c'était le cas chez Palm.

    Pour lui, la manière de fonctionner de Tim Cook aurait un effet démobilisateur sur les employés.

    Bien entendu ce n'est qu'un avis et il ne faut pas se baser dessus pour monter de grandes théories. De toute façon, Tim Cook n'ayant ni le génie ni le charisme de Steve Jobs, il fallait que les choses changent pour s'adapter à ce nouveau boss, qui nous vous le rappelons, était entré chez Apple pour régler les problèmes de désorganisation logistique.

  • ASUS ZenBook 3 Deluxe UX490UA: Kaby Lake, 16 GB RAM, 1 TB SSD, TB3, 14" FHD, 2.4 lbs (AnandTech)

    ASUS has now launched the latest addition to its ZenBook family of ultra-thin laptops with 14” displays. The new ZenBook 3 Deluxe UX490UA boasts with Intel’s latest Kaby Lake-U microprocessors, up to 16 GB of memory, up to 1 TB SSD along with an advanced audio sub-system, an updated keyboard and a fingerprint reader in a 12.9 mm-thick design that weighs around 1.1 kilograms (2.4 lbs).

    ASUS’ ZenBook is among the most popular families of ultra-thin laptops on the market today that competes against the likes of Apple's MacBook, Lenovo's ThinkPad X1 as well as the HP Spectre. The PCs come with fully-fledged Intel Core processors along with a choice of high-capacity SSDs as well as a rather decent spec list in general. As it appears, ASUS decided to improve ZenBook’s design further by adding a larger 14” display, a high-capacity 46 Wh battery, an advanced audio sub-system co-designed with Harman Kardon, a trusted platform module as well as two Thunderbolt 3 ports and a USB 3.1 Type-C port. The Deluxe version of the ZenBook 3 laptop weds business features with multimedia capabilities, style and expandability options: a rather rare combination.

    ASUS ZenBook 3 Deluxe UX490A at Glance
      UX390UA-XH74-BL UX390UA-DH51-GR
    Display Resolution 1920×1080
    Panel 14" IPS
    178° viewing angles
    100% sRGB
    Corning Gorilla Glass 5
    SoC Intel Core i7-7500U
    2C/4T,
    2.7-3.5 GHz,
    15W,
    Intel HD 620
    Intel Core i5-7200U
    2C/4T,
    2.5-3.1 GHz,
    15W,
    Intel HD 620
    RAM 16 GB LPDDR3-2133 8 GB LPDDR3-2133
    Storage 256 GB SATA SSD
    512 GB NVMe PCIe 3.0 x4 SSD
    1 TB NVMe PCIe 3.0 x4 SSD
    Camera VGA webcam
    Wireless 2×2 802.11ac Wi-Fi
    Bluetooth 4.1
    I/O ports 2 × Thunderbolt 3/USB 3.1 Type-C
    Audio 4 × Speakers (co-designed with Harman Kardon)
    1 × TRRS 3.5-mm jack for headset
    Dimensions 329 × 216 × 12.9 mm
    Weight 1100 grams
    Battery 46 Wh
    OS Windows 10 Pro 64-bit
    Fingerprint Sensor Yes
    Finish Royal Blue
    Silver Gray
    Availability Available at ASUS Store and retailers
    ETA date unknown

    The ASUS ZenBook 3 Deluxe UX490UA is based on the Intel Core i5/i7 processor with integrated HD Graphics 620 and Microsoft’s Windows 10 Pro operating system. Different versions of the ZenBook 3 Deluxe UX490UA will be equipped with 8 or 16 GB of LPDDR3-2133 DRAM as well as up to 1 TB PCIe 3.0 x4 SSD. For connectivity, the laptop uses an 802.11ac Wi-Fi + BT 4.1 wireless module, has one USB 3.1 Type-C header (which is also used for charging) and is equipped with two Thunderbolt 3 ports that can work in DisplayPort 1.2 and USB 3.1 Gen 2 modes. The laptop can be connected to 4K displays, an external GPU and an external storage system, greatly expanding its capabilities. To ensure that the PC does not overheat or throttle, ASUS uses a new 3-mm thick cooling solution that it expects to be efficient enough for the CPU and the SSD.

    Like other high-end ZenBook laptops, the UX490UA comes in unibody enclosure made of an aluminum alloy that is said to be stronger compared to a standard aluminum alloy. To protect the display, the ZenBook 3 Deluxe uses Gorilla Glass 5 from Corning. Meanwhile, depending on configuration, the new ZenBook will come in a blue or a gray finish. It is worth noting that unlike some other Zenbook high-end models (such as the Zenbook Infinity), as far as we can tell, this device will not be touch screen enabled.

    ASUS did not announce pricing of its ZenBook 3 Deluxe UX490UA machines, but given that the PC will exist in multiple configurations, it will vary quite significantly. For example, ASUS’ ZenBook 3 non-Deluxe laptops are available for $1099 and $1599, depending on specs. Keep in mind that the Deluxe versions of ASUS products are naturally positioned above the rest, so expect the ZenBook 3 Deluxe to come at a premium.

    Related Reading:

  • Un malware découvert sous macOS (MacBidouille)

    Malwarebytes a annoncé avoir découvert ce qui serait le premier malware Mac de l'année 2017. Il a été baptisé OSX.Backdoor.Quimitchin en référence à un espion aztèque.

    Le logiciel, qui a été découvert sur des machines appartenant à des chercheurs du monde biomédical, prend régulièrement des captures d'écrans, les envoie à l'extérieur, et tente d'accéder à la webcam.

    La chose la plus intéressante est la manière dont il a été codé. Il fait appel à des bibliothèques et des appels système dépréciés depuis de longues années comme, SGSetChannelBounds, SGSetChannelUsage, SGSetDataProc, SGStartRecord, SGGetChannelSampleDescription...
    Certains datent d'avant Mac OS X.

    Cela lui permettrait, avec cette façon de fonctionner très spécifique, de retarder sa découverte par les systèmes de détection modernes.

    On notera également qu'il semble pouvoir fonctionner en bonne partie sous Linux.

    Pour finir, il semble en circulation depuis un moment, probablement depuis 2014. Si l'on ne l'a pas découvert plus vite, c'est qu'il n'a visiblement été exploité que rarement, et dans des cas très particuliers.

  • Les smartcam de Samsung encore une fois piratées (MacBidouille)

    Les caméras connectées sont de plus en plus souvent les victimes de piratage. Il y a pour cela plusieurs raisons. On peut citer le fait qu'il y en ait une quantité de plus en plus importante installées, qu'elles soient souvent oubliées par leurs propriétaires une fois mises en place (et donc pas mises à jour) et que leurs systèmes d'exploitation ne soient pas à la hauteur au niveau sécurité.
    Il y a quelques temps une faille de sécurité avait été découverte dans l'interface utilisateur des produits Samsung. La société avait comblé cette faille en supprimant cette interface et en demandant aux utilisateurs de créer un compte et se connecter à son site pour accéder aux réglages des caméras.
    Cela n'a pas suffi et du code oublié de la fonction supprimée a permis à des hackers de trouver le moyen de prendre à distance le contrôle total des caméras.
    Voici une vidéo le démontrant:

    Samsung va donc devoir dans l'urgence proposer une nouvelle mise à jour.

    Nous ne vous cacherons pas que c'est pour ce genre de chose que nous avons tendance à craindre l'arrivée massive d'appareils domotiques connectés dans les foyers.

  • Tim Cook accusé d'avoir transformé Apple en société commercial ennuyeuse (MacBidouille)

    Depuis quelques temps les langues se délient dans le monde Apple et certains anciens employés n'hésitent plus à critiquer la société qu'ils ont quitté.
    Bob Burrough, ancien ingénieur Apple a brièvement critiqué Tim Cook dans un tweet avant d'en dire plus dans une interview à CNBC.

    Il y raconte qu'à l'époque où il avait été engagé en 2007, l'organisationnel de la société était une chose secondaire et que le principal était dans les projets en cours et leur aboutissement.
    Pour lui, c'est maintenant l'inverse et les activités sont bien plus compartimentées en fonction des postes de chacun comme c'était le cas chez Palm.

    Pour lui, la manière de fonctionner de Tim Cook aurait un effet démobilisateur sur les employés.

    Bien entendu ce n'est qu'un avis et il ne faut pas se baser dessus pour monter de grandes théories. De toute façon, Tim Cook n'ayant ni le génie ni le charisme de Steve Jobs, il fallait que les choses changent pour s'adapter à ce nouveau boss, qui nous vous le rappelons, était rentré chez Apple pour régler les problèmes de désorganisation logistique.

  • Samsung décroche un contrat de fourniture de processeurs avec Audi (MacBidouille)

    Il n'est pas sorcier de deviner que le prochain vecteur de croissance pour les fabricants d'électronique grand public sera du côté des véhicules automobiles.
    Ces derniers ont droit à toujours plus de puissance de calcul pour leurs systèmes de divertissement embarqués et cela va connaître un saut technologique énorme avec la généralisation de la conduite autonome.
    Samsung a annoncé avoir décroché un contrat de fourniture avec Audi. La société va fournir au constructeur des processeurs Exynos, qui seront destinés à gérer les systèmes de divertissement embarqués.
    A priori, Samsung a réussi à prendre la place de NVidia, qui équipe actuellement les Audi dotées du Virtual Cockpit.

    Si ce marché est en volume très largement inférieur à celui des smartphones, il a le mérite de représenter quelques millions de puces vendues en plus chaque année.
Être aware : "Y a des gens qui n'ont pas réussi parce qu'ils ne sont pas
aware, ils ne sont pas "au courant". Ils ne sont pas à l'attention de
savoir qu'ils existent. Les pauvres, ils savent pas. Il faut réveiller
les gens. C'est-à-dire qu'y a des gens qui font leur travail, qui font
leurs études, ils ont un diplôme, ils sont au contact tout ça. Tu as un
rhûme et tu fais toujours "snif". Faut que tu te mouches. Tu veux un
mouchoir ? Alors y a des gens comme ça qui ne sont pas aware. Moi je
suis aware tu vois, c'est un exemple, je suis aware."
-+- Jean-Claude VanDamme -+-