Divers

  • Le Mac Pro toujours aussi difficile à se procurer (MacBidouille)

    Présenté lors de la WWDC 2013, Le Mac Pro est officiellement en vente depuis 4 mois (à un jour près).

    Il vient à cette occasion de battre un nouveau record d'indisponiblité dans l'histoire récente des Mac, celle qui a en gros suivi le recrutement de Tim Cook au sein d'Apple, pour gérer la logistique alors catastrophique.
    On peut se demander ce qui se passe avec cette machine. D'un côté on pourrait se réjouir du fait qu'elle ait un succès supérieur aux attentes d'Apple, mais de l'autre on voit les difficultés liées à la décision de la société de mettre en place des procédés très spécifiques dans sa fabrication localisée aux Etats-Unis. Tout ou presque dans ce Mac Pro est fabriqué avec des machines outil et ne nécessite que très peu de main d'oeuvre. Cela implique qu'une montée en charge nécessite la mise en place de nouveaux outils très coûteux mais aussi longs à fabriquer et c'est probablement le problème aujourd'hui.
    Le choix d'Apple, d'avoir décidé de produire une machine aussi spécifique complique encore les choses. L'alimentation, le système de ventilation, les cartes graphiques et cartes mères sont autant de composants totalement spécifiques qu'il faut fabriquer à la demande pour CES Mac Pro et ils sont radicalement différents de ce qui se fait dans le reste de l'indistrie, assez pour encore une fois nécessiter des chaînes de production spécifiques longues à mettre en place.
    C'est plutôt dommage, car même si nous n'adhérons pas à ce concept à nos yeux trop fermé et contraignant, son indisponibilité chronique complique la vie de professionnels qui ont besoin d'un Mac Pro et de pas autre chose pour travailler. Etant donné qu'ils ne peuvent cesser de travailler des semaines pour attendre une livraison, il sont obligés de faire des compromis, dont seule une partie serait dans le meilleur des cas un peu favorable à Apple.

  • Le Mac Pro toujours aussi difficile à se procure (MacBidouille)

    Présenté lors de la WWDC 2013, Le Mac Pro est officiellement en vente depuis 4 mois (à un jour près).

    Il vient à cette occasion de battre un nouveau record d'indisponiblité dans l'histoire récente des Mac, celle qui a en gros suivi le recrutement de Tim Cook au sein d'Apple, pour gérer la logistique alors catastrophique.
    On peut se demander ce qui se passe avec cette machine. D'un côté on pourrait se réjouir du fait qu'elle ait un succès supérieur aux attentes d'Apple, mais de l'autre on voit les difficultés liées à la décision de la société de mettre en place des procédés très spécifiques dans sa fabrication localisée aux Etats-Unis. Tout ou presque dans ce Mac Pro est fabriqué avec des machines outil et ne nécessite que très peu de main d'oeuvre. Cela implique qu'une montée en charge nécessite la mise en place de nouveaux outils très coûteux mais aussi longs à fabriquer et c'est probablement le problème aujourd'hui.
    Le chois d'Apple, d'avoir décidé de produire une machine aussi spécifique complique encore les choses. L'alimentation, le système de ventilation, les cartes graphiques et cartes mères sont autant de composants totalement spécifiques qu'il faut fabriquer à la demande pour CES Mac Pro et ils sont radicalement différents de ce qui se fait dans le reste de l'indistrie, assez pour encore une fois nécessiter des chaînes de production spécifiques longues à mettre en place.
    C'est plutôt dommage, car même si nous n'adhérons pas à ce concept à nos yeux trop fermé et contraignant, son indisponibilité chronique complique la vie de professionnels qui ont besoin d'un Mac Pro et de pas autre chose pour travailler. Etant donné qu'ils ne peuvent cesser de travailler des semaines pour attendre une livraison, il sont obligés de faire des compromis, dont seule une partie serait dans le meilleur des cas un peu favorable à Apple.

  • LG propose un SDK universel pour connecter appareils mobiles et téléviseurs (MacBidouille)

    LG a lancé une intéressante initiative appelée ConnectSDK. Il s'agit d'une bibliothèque logicielle Open Source destinée à connecter n'importe quel smartphone ou tablette à n'importe quel téléviseur intelligent. Le système supporte les protocoles DLNA , DIAL , SSAP , ECG , Chromecast , UDAP , et webOS. La couche logicielle se charge de détecter les protocoles supportés par les appareils et de les mettre en oeuvre avec un minimum de configuration et pratiquement aucune intervention du développeur.

    Les API sont disponibles pour Android, Cordova et iOS et permettrait de s'affranchir de nombre de systèmes propriétaires poussés par les fabricants pour favoriseur leur écosystème et ainsi garder les clients captifs.

  • Mises à jour et téléchargements de la semaine (Génération NT: logiciels)
    Comme chaque dimanche, retrouvez les mises à jour et téléchargements de la semaine.
  • The AM1 Kabini Motherboard Preview: Analyzing the Hardware (AnandTech)

    One of AMD’s primary feature points for the AM1 Kabini platform was the introduction of low-cost motherboards. The promotional material provided gave a suggested AM1 combined price of $60. Now after release the cheapest APUs are $31 for a dual core and $35 for a quad core. This should mean motherboards from $29 and up. Today we take a brief preview of nine motherboards currently on sale, which start at $33.

  • Galaxy S5 Follow-Up: Water Resistance, Adobe RGB Testing and More (AnandTech)

     

    A Closer Look at Water Resistance

    Recently on the podcast, Anand mentioned that I was looking at how the Galaxy S5 performed when running benchmarks underwater. This ultimately started after the initial Galaxy S5 review was finished, as I started to test just how well the IP67 functionality worked. For those unfamiliar to how the Galaxy S5 achieved this ingress protection (1 meter depth for 30 minutes), the phone has effectively been designed from the ground up to prevent water ingress.

    First, a rubber gasket on the back cover helps to keep out water from critical areas of the phone, as seen below. While the photo doesn't show it very well, there's another snap in the area enclosed by the rubber gasket to ensure that a tight seal is created.

    Second, the USB port has a water-sealing cover that latches tight to keep water out, as seen below in the closed position.

    Finally, the entire phone has effectively has two midframes, one on the display assembly and the other serving as a mounting point for the logic board. This means that all the screws are hidden underneath the display assembly, which is glued on, as seen below in iFixit's teardown. The entire phone stays tightly assembled, without any risk of screws backing out and making it possible for water to enter the phone.

    Image #2

    While it was an interesting party trick to pour water all over the phone, ultimately the most interesting aspect would be examining how water would affect the performance of the Galaxy S5. Doing such a test would also be a good way to verify that the phone would be able to handle submersion. As shown by our T-Rex rundown tests in the Galaxy S5 review and by the graph below, the HTC One (M8) noticeably pulled ahead of the Galaxy S5 in performance by the end of the test. We attributed the difference in sustained performance to the difference in the build of the two phones. The M8's metal unibody chassis simply does a better job of removing heat from the Snapdragon 801.

    As Anand said, I ultimately didn't find much in the way of interesting results for our standard benchmarks. Instead, what ended up being interesting is the battery rundown test. Most of the results ended up being the same or less than what Anand published for the Galaxy S5 review. At any rate, analyzing the T-Rex rundown test proved to be the most useful in terms of data. For reference, these tests were conducted at around 68-70 degrees Fahrenheit or 20-21 degrees Celcius ambient air and water temperature, which came out of the tap. Both tests were run for around 25 minutes to ensure that the IP67 rating wasn't exceeded. This ultimately means that FPS differences will be somewhat difficult to see until late into the test, but the trend is noticeable, as seen by the graph below. With a few more runs, I'm sure this would be more apparent, but in the interest of having a Galaxy S5 to test against other phones in the future, I'll have to hold off for now. At any rate, the water-cooled version of the Galaxy S5 seems to maintain a steady ~28 FPS, which effectively means that the phone doesn't throttle at all given room temperature water.

    While the FPS plot doesn't seem too show much, looking at the graph of battery temperatures seems to show the major difference that water cooling can make, especially for a smartphone that is made to be passively cooled by ambient airflow. Unfortunately, this data isn't quite as neat, as I haven't found a utility that dumps data from temperature sensors into a CSV file. At any rate, the trend is obvious enough. In the images below, the right screenshot shows battery temperature when running T-Rex in air, while the left screenshot shows the battery temperature when running T-Rex in water. The GS5 in air appears to peak around 35 degrees Celcius given the conditions, a delta of around 15 degrees Celcius from the ambient temperature, while the GS5 in water appears to peak around 22-23 degrees Celcius, or only a degree or two above ambient temperatures at best.

    The results speak for themselves in this case, and while this is ultimately a bit impractical from an ease of use standpoint, it definitely is possible to do, and leads to some interesting possibilities from a custom ROM/overclocking standpoint. As always, it's worth going over why these results were observed. In short, while the water was effectively at the same ambient temperature as the air, the difference in heat dissipation and throttling was noticeable, even just ten minutes into the test. This is because of water's properties compared to air that make it especially well suited to moderating temperatures. The first is thermal conductivity, which means that heat from the phone is transferred more quickly into the surrounding environment. The second is water's high specific heat capacity. This means that the water requires a great deal of heat energy to increase in temperature, which means that the environment around the phone is also less likely to heat up. Finally, the relatively high density of water relative to air means that more water can be in a given volume than a given volume of air, which means that more particles have to be heated before the temperature of the surroundings will increase.

    In short, all of these factors make water a much better coolant than air. While the real world use cases for this would be few and far between, it definitely does make for a neat effect and helps to reduce the impact of thermal throttling on benchmarks. It's not hard to think of places where the water resistance would come in handy though, especially when it comes to using the device while taking a shower/bathing or while at the pool. However, based upon the build of the phone, it is still inadvisable to take it to the beach as the sand and salinity of the water would likely cause corrosion of the sealing measures and damage the phone.

    Revisiting the Fingerprint Scanner

    Back when I first used the fingerprint scanner, I effectively said that it was only usable with two hands, and required slowly swiping the finger down the sensor in a consistent manner, but after sufficient experimentation, I've managed to figure out how to actually get it working with one hand. Of course, the key is always to make sure that the finger is enrolled properly. This basically means that swiping the same way one would unlock the phone is absolutely crucial. The big issue here is that the enrollment process seems to be far less selective of which prints it will accept than the actual unlock process itself, which means it takes trial and error to establish whether the enrolled fingerprint will actually make it possible to unlock in the same manner. Various issues like make the fingerprint sensor an enormous friction point in the whole experience, as attempting to unlock until the maximum number of attempts is reached is not uncommon, and there are often noticeable delays between swiping and an indication of success or failure of the fingerprint scanner.

    At any rate, it is satisfying when it works on the first try, as in those cases it beats a pattern lock as shown by the gif above, on the right. However, the times when failure after failure occurs, it's frustrating enough to switch back to a pattern lock or no lockscreen at all. An example of this can be seen by the gif on the top left. I'll continue to look into trying to get the fingerprint sensor to work, but as it is, there is significant room for improvement. Perhaps a software update will help to resolve some of the issues present, but some issues, such as the reduced tactile feel of the home button and awkward swiping gesture cannot be solved by software. While I'd still prefer having the fingerprint scanner to not having the fingerprint scanner, this is the first time that I've actually gone back to using a standard pattern lock on a phone with a fingerprint scanner for any period of time.

    Quibbles with usability aside, I question the security of this fingerprint scanner, as in my experience there's no need to enter in a password if I reboot the phone, and even if I exceed the number of allowed attempts, on my unit I find that getting another attempt is as easy as turning the screen on and off again with the power/sleep button.

    Display: Professional Photo and Adobe RGB

    As some other websites and readers have mentioned, Pro Photo is apparently meant to target Adobe RGB, rather than sRGB. While I've discussed why gamuts larger than sRGB can be a problem on an OS like Android that doesn't support ICC color profiles, this doesn't mean that I object to a display that supports gamuts larger than sRGB. If anything, this will be the only way to push the industry forward to a wider color gamut standard in the long run.

    As always, all of our display tests are run using CalMAN 5 with a custom workflow.

    For this display characterization, I deliberately chose not to look at grayscale again as I've already discussed those results in the Galaxy S5 review. As a quick recap for those that haven't seen the review, the Galaxy S5 has good white point in grayscale, however there's a noticeable green tint to all whites and grays, likely because it lets Samsung hit much higher brightness values.

    In the saturation sweep, Pro Photo is approximately as accurate in Adobe RGB as Cinema mode is in sRGB. However, looking at the saturation sweep shows some severe issues with calibrations of red, green, cyan, and magenta. Each of these colors have different sets of issues, so it's worth going over each of them. In the case of red, there's a bit of overshoot at 100%, and it seems to have offset every saturation as a result, making everything redder than it should be. In the case of magenta, there's no issue with saturation compression or going noticeably beyond the gamut, but it's skewed towards red. The issues with green and cyan are mostly similar, and likely constrained by the native gamut of the AMOLED phosphors, as it seems both are within the Adobe RGB gamut, and while 20-60% saturation is generally linear, 80% and 100% have been compressed quite closely together, likely an attempt to compensate for the lacking native gamut. Cyan is also noticeably skewed towards the green side, especially at 100%. As always, the hope is that Samsung will continue to improve calibration and introduce mechanisms to compensate for OLED aging to maintain color accuracy. Overall though, for a mobile display it's great that it even comes close to Adobe RGB, as most LCD displays generally cannot go far beyond sRGB.

    Final Thoughts

    After getting to spend more time with the Galaxy S5, I've been able to get a more nuanced view of the device. The more time I spend using both the Galaxy S5 and One (M8), the more mixed I become on both. Ultimately, neither is truly better than the other. Both phones definitely feel too big now, especially compared to the One (M7) and Galaxy S4, which were phones that I found to be perfectly usable and not significantly harder to use than the 4.3"-screened phones of 2011 and and 4.8"-screened phones of 2012. I sincerely hope that the size creep occurring here comes to an end now, or even regresses.

    For the Galaxy S5, there are various issues that remain irritating. Despite being able to use the fingerprint sensor with one hand, it still regularly fails for no apparent reason. The display's strange green tint to whites and grays is noticeable, and TouchWiz feels noticeably slower than Sense 6 despite turning off the S-Voice home button toggle and doubling the animation speed. The water resistance measures also noticeably reduce the amount of heat that the phone can dissipate, which effectively nullifies the gains made by the higher CPU bin. It's also a bit disappointing that Samsung continues to push 1.1 micron pixels without OIS in the camera module to try and compensate for lower sensitivity.

    Despite these issues, the Galaxy S5 remains a solid choice. The closest competitor, the HTC One (M8), is equally imperfect, although addressing this is best left to another article. In general, it seems that this year, the major Android flagships will all be flawed in their own ways, for better or worse. It certainly doesn't make sense to upgrade this year if you already have a flagship that launched in 2013, although other OEMs may surprise us at some point further down the road.

  • SilverStone ML04 & ML05 Slim HTPC Cases Review (AnandTech)

    Silverstone is well-known among technology enthusiasts, and while they offer a great selection of technology-related goods, cases and virtually everything enclosure-related are their specialty. The company offers a very impressive selection of such products, and for variety we decided to have a look at their low-profile HTPC products; even then, Silverstone had over a dozen from which to choose, and we settled on the ML04 and ML05. Read on for our full review....

  • Windows XP : Microsoft brade les prix de son support étendu personnalisé (Génération NT: logiciels)
    Avec la mort annoncée de Windows XP, ou plutôt de son support par Microsoft, la firme de Redmond espérait voir le gigantesque parc informatique professionnel opérant encore sur le système basculer vers des solutions plus récentes. Malheureusement il n'en est pas encore immédiatement question, au point que la firme doive casser les prix de son support étendu.
  • AMD Q1 2014 Quarterly Earnings Analysis (AnandTech)

    AMD hosted their quarterly earnings conference call this afternoon to announce their financial results for the quarter ending March 2014. While they still reported a GAAP loss of $20 Million ($0.03 per share), year over year results showed a strong revenue gain of 28% and a substantial 86% increase in net income (though still a small loss).

    AMD Q1 2014 Financial Results (GAAP)
      Q1'2014 Q4'2013 Q1'2013
    Revenue $1.40B $1.59B $1.09B
    Net Income -$20M $89M -$146M

    Gross margins were 35% for the quarter which was flat compared to Q4 2013. These margins are in-line with AMD’s stated goals, and while they’d no doubt appreciate greater margins right now, the long term plan is to be profitable with these margins.

    Non-GAAP numbers were slightly higher, with a small profit of $12M, or $0.02 per share.

    AMD Q1 2014 Financial Results (Non-GAAP)
      Q1'2014 Q4'2013 Q1'2013
    Revenue $1.40B $1.59B $1.09B
    Net Income $12M $45M -$94M

    The biggest decrease was in the Computing Solutions (CPUs & APUs) segment, where there was a decrease of 12% year-over-year, however the Graphics and Visual Solutions (GPUs & custom SoCs) segment had a huge year-over-year increase of 118% mostly due to semi-custom SoC production. This isn’t surprising with the very high sales of the Xbox One, and more so the PS4, both which have AMD silicon at the heart of their platform.

    AMD Q1 2014 Computing Solutions Division Financial Results
      Q1'2014 Q4'2013 Q1'2013
    Operating Income -$3M -$7M -$39M

    GPU operating income also increased year-over-year up $75M with the release of the popular Radeon R7 and R9 products and strong Average Selling Prices of those devices. Sequentially, GPU operating income fell $30M due to a decrease in semi-custom SoC sales. This isn’t surprising, since the PS4 and Xbox One both arrived in Q4 2013 – complete with the major production ramp-up and stockpiling that a console launch entails – and were a large boost to AMD’s sales numbers for that quarter.

    AMD Q1 2014 Graphics and Visual Solutions Financial Results
      Q1'2014 Q4'2013 Q1'2013
    Operating Income $91M $121M $16M

    Total debt combining long term and short term was up slightly at $2.14B, however Cash, cash equivalents, and marketable securities were hovering around the $1B mark which is where AMD wants to keep its cash reserves. This is in addition to making the final payment to GlobalFoundries of $200M for its previous wafer commitments for 2012, as well as fixing prices for their 2014 wafer purchases.

    AMD is expecting a 3% revenue increase (plus or minus 3%) for the 2nd quarter this year.

    Overall this is a decent quarter for AMD. Consensus earnings for Q1 was $0.00 per share non-GAAP, which AMD beat at $0.02 per share. AMD shares are up 5.96% in after-hours trading at this time.

    Going forward, AMD is expected to bring its ARM 64 bit server architecture out this year, and is hoping to make inroads in the profitable server market.

    Rory Read – AMD’s president and CEO – must be pretty happy with the new fiscal outlook. There was a time in 2012 where people weren’t sure if AMD was going to be able to pull through but strong GPU and SoC sales, coupled with cost savings in the CPU division have brought AMD back.

  • Nokia rappelle 30 000 chargeurs de tablettes Lumia 2520 (MacBidouille)

    Nokia a lancé un important rappel concernant environ 30 000 chargeurs distribués avec des tablettes Lumia 2520.

    Dans certaines conditions, une faiblesse du plastique au niveau des prises interchangeables peut céder et permettre un contact accidentel avec les composants, de quoi provoquer des chocs électriques.
    A priori cela ne concerne pas de tablettes vendues en France mais étant donné que ce chargeur est universel, des personnes pourraient en avoir acheté un à l'étranger.

  • Brevet : Apple dépose un système de sécurité inspiré d'Android (MacBidouille)

    Apple a déposé un brevet utilisant une fonction déjà présente dans Android.

    Ce brevet, dont la demande remonte à 2012, décrit les moyens de déverrouiller un smartphone en reliant plusieurs points, moyen utilisé sous Android comme sécurité sur les smartphones.
    Pour rappel, Google utilise depuis 2008 un système proche, pour ne pas dire identique. Il y a donc fort à parier que ce brevet sera contesté et peut-être invalidé.

  • Toshiba annonce des cartes microSD ultra rapides (MacBidouille)

    Toshiba a dévoilé ses nouvelles cartes mémoires microSD compatibles avec la norme UHS-II et annoncées comme étant les plus rapides du monde.
    Le modèle 32 Go atteint les 145 Mo/s en lecture et 130 Mo/s en écriture. Les performances annoncées du modèle 64 Go sont carrément bluffantes, 260 Mo/s en lecture et 240 Mo/s en écriture.

    Comme c'est actuellement la mode, Toshiba annonce que ces deux cartes seront parfaites pour faire des captures vidéo 4K, ce qui sera certainement vrai si les performances se confirment. Il est quand même incroyable de voir la manière dont les débits des cartes mémoire ont explosé ces deux dernières années. On est aujourd'hui, sur une simple Micro SD, au niveau de ce que faisait un SSD d'il y a 3 ans alors que ce dernier était infiniment plus volumineux.

  • Belgique: BASE va supporter la 4G sur les iPhone (MacBidouille)

    Bonne nouvelle pour nos lecteurs belges clients de l'opérateur BASE. Ce dernier vient d'annoncer la disponibilité prochaine de la 4G pour les détenteurs d'iPhone 5, 5S et 5C (Merci Michael).

    Pour rappel, Apple est le seul fabricant de smartphones à exiger une certification des opérateurs pour autoriser l'utilisation de la 4G sur ses appareils compatibles.

  • Windows 8.1 : Microsoft annonce la fin des mises à jour à partir du 13 mai 2014 (Génération NT: logiciels)
    Quelques jours après la sortie de Windows 8.1 Update, Microsoft vient d'annoncer ne plus proposer aucune mise à jour pour Windows 8.1 à partir du 13 mai prochain.
  • Apple annonce sur son site les mises à jour Carplay de Pioneer et Alpine (MacBidouille)

    En annonçant très tôt Carplay, bien avant que des constructeurs automobile ne commencent à le proposer dans leurs véhicules, Apple a pris le risque que sa nouvelle technologie ne tombe dans l'oubli avant d'exister réellement.
    C'est probablement la raison pour laquelle elle a immédiatement rebondi aux annonces de Pioneer et d'Alpine, qui vont mettre à jour leurs appareils récents pour leur ajouter la compatibilité avec cette technologie.

    Cette annonce est présente sur le mini site officiel de Carplay.

  • Apple veut intégrer Shazam à iOS (MacBidouille)

    Tout le monde connaît probablement Shazam, logiciel présent depuis de très nombreuses années sous iOS et permettant de retrouver le titre d'un morceau de musique juste en l'écoutant quelques secondes.
    C'est un des logiciels qui a participé au succès de l'iPhone, lui donnant une fonction presque magique et aujourd'hui un excellent vecteur d'achat compulsif sur iTunes.
    Selon Bloomberg, consciente de son potentiel, Apple aurait décidé de pousser le partenariat avec son éditeur et voudrait l'intégrer à iOS dès une prochaine mise à jour.

    L'idée est plutôt bonne sachant que la société chercherait le moyen de relancer les ventes d'iTunes, qui marquent le coup, concurrencées par les services d'écoutes en streaming de radios.

  • Si vous avez des problèmes étranges sur un Mac récent sous Mavericks (MacBidouille)

    Graham K. Rogers a publié sur son site une intéressante brève sur le comportement de son portable Apple tout récent sous Mavericks et lié aux économies d'énergie activées par Apple par défaut.

    Comme vous pouvez le voir, et contrairement aux Mac plus anciens, il n'y a maintenant plus qu'un seul curseur pour définir la veille de l'écran, le second destiné à la veille de la machine ayant disparu. Par défaut, la machine se met donc en veille en même temps que son écran. D'un point de vue pratique, le réveil étant pratiquement instantané cela n'a pas d'incidence visible.
    Mais, il s'avère que ce comportement pose problème avec certains périphériques USB ou Thunderbolt qui se déconnectent sans préavis. Ainsi, à plusieurs reprises il aurait eu droit à des corruptions de données avec des disques Thunderbolt ou à la déconnexion d'un micro casque USB.
    Après de longues recherches il est tombé sur un article apportant la solution à ce souci. Pour revenir à un comportement plus normal de la machine et en tout cas à la fin de ces soucis, il faut rentrer la commande suivante dans le terminal:
    sudo pmset -a sleep 0

    Pour revenir au comportement par défaut, remplacez le 0 de la fin par un 1.

    Bien entendu ce n'est pas une solution parfaite, mais elle rendra service à ceux qui sont touchés par d'étranges problèmes et en attendant qu'Apple ajuste au mieux ces options d'économie d'énergie très agressives de Mavericks, qui ont hélas souvent tendance à créer des problèmes.

  • Tous les câbles Thunderbolt ne se valent pas (MacBidouille)

    Tweaktown a posté sur son site un test auquel nous n'aurions jamais pensé et qui compare les performances de plusieurs câbles Thunderbolt.

    Contrairement à ce que nous aurions pensé, tous les câbles ne permettent pas les mêmes performances, en particulier en écriture sur un LaCie Little Big Disk Thunderbolt 2.
    Attention, contrairement à ce que peut le laisser penser la présentation des graphiques la différence est de l'ordre de 5% mais elle existe et est indépendante de la longueur du câble, le plus mauvais dans le premier test étant un Akitio de 50cm et le meilleur un OWC de 1m. On notera aussi que dans le second test, le câble le moins performant est un LaCie de 1m pourtant commercialisé conjointement au boîtier.
    Difficile de donner des raisons à cette différence car ces câbles sont complexes, entre les deux puces aux extrémités et entre elles des câbles de cuivre, plus ou moins pur, plus ou moins bien isolés entre eux.

    En tout cas, les plus attentifs aux performances de ces produits feront donc attention à la qualité des câbles Thunderbolt utilisés. Nous rentrerons aussi cette considération en compte lors de nos tests de produits Thunderbolt très performants.

  • Florian Mueller donne son avis sur la procédure Apple contre Samsung (MacBidouille)

    Depuis 3 ans, Florian Mueller, rédacteur du site FossPatent, suit pratiquement au quotidien les procédures entre Apple et Samsung. Son expertise de ce dossier l'a amené à donner son avis sur ce qui serait un arrangement honnête entre les deux sociétés. En voici le contenu:

    • Apple devrait payer 1$ à Samsung par appareil vendu,
    • Samsung devrait payer à Apple 3$ par appareil commercialisé,
    • Ces deux paiement auraient un effet rétroactif sur les 36 derniers mois,
    • Samsung devrait payer d'un coup sa dette de 750 millions de dollars à Apple,
    • Les deux sociétés devraient signer un accord raisonnable interdisant le clonage des appareils.

    Bien entendu dans l'état actuel des choses aucune des deux sociétés n'est prête à signer ce genre de deal et se sont refusées à tout compromis. Remarquez qu'étant donné le très important volume d'appareils Samsung vendus par rapport aux appareils iOS, ce deal serait tout particulièrement avantageux pour Apple.

  • Les câbles optiques USB 3.0 de Corning disponibles (MacBidouille)

    Corning a démarré la commercialisation de ses câbles USB 3.0 optiques.

    Le premier modèle commercialisé a une longueur de 10m et coûte 109,99$, ce qui est plutôt bon marché par rapport à un câble Thunderbolt optique de la même longueur vendu trois fois plus cher.
    Notez que ce câble n'est a priori compatible qu'avec la norme 3.0 à 5 Gbits/s et qu'il ne peut, bien entendu, pas assurer l'alimentation d'un périphérique.

  • Newegg Opens Business to the UK and Australia (AnandTech)

    As a consumer, more competition can be a good thing. Competition in manufacturing brings innovation and might help drive core pricing down, whereas competition in selling pits retailers against each other to see who will accept the lowest profit margin. In the US, Newegg is a big name when it comes to computer components and pre-built PCs, but also sells hand blenders, sporting goods and toys. It also allows third-party sellers to get in on the act, and as such you can navigate to Newegg to purchase a dust pan and brush.

    For users outside the US, sometimes Newegg’s deals seem almost ridiculous. Part of that is because of the different tax regime, but sometimes there are US only parts (laptops spring to mind) that are unavailable elsewhere. Back at Mobile World Congress in February, I met with Newegg. I was told (with glee) that Newegg would be coming to Europe and other regions over the course of the next few months. Last week the official announcement was made: Newegg is now selling to the UK and Australia. If I log in to Newegg today I can get UK pricing:

    All promotional codes I can find seem to work with any UK purchase. There are some initial downsides, mostly related to import tax. The price you see on the product page is not necessarily the price you pay.

    In the UK, when importing goods from outside of Europe, the government (via the postal service) will levy up to a 20% tax plus an admin fee. For those in the US, normally the price we see is the price we pay in the UK, so that might come as a shock to UK buyers. Eligible items will show as above with the pricing and an ‘add to cart’. Shipping, as you might imagine coming from the US, is not free. But moving through to the checkout adds the following:

    As you see here, the K6000 is normally £3500, but reduced to £2989.90 due to a Newegg sale. The tax and duty comes to £600.37, with £13.94 shipping and discount code brings the total to £3544.40, just above the original price. The way Newegg will work is that they will charge the consumer in advance for taxes and duties so that items will not be held in customs and delivery targets can be met. Hopefully this will be met by the delivery services and any discrepancies will not cause issues to the buyer. I notice that tax from the shipping cost is not taken into account. I have been charged tax on shipping to the UK before, and I discussed this with Newegg.  Newegg stated that the aim is to include all the costs at the point of sale, such that items are quickly sent through to the buyer.

    Distance selling is stage one of Newegg’s expansion, with further stages to come. These stages should be centered around selling to the rest of Europe, as well as locating a warehouse in the region. Newegg has not given me any definite indication of what the plans are or timeframe for such plans, but the end goal is to bring what is sold in the US to the global market.

    One question that I have seen asked since this news was released is whether the market (in the UK at least) needs another retailer.  This goes double for one aiming to sell long distance. Without a specific deal at Newegg, most items (or the several I had looked at) work out around the same price (due to taxes) but take a few days longer to post, and thus it makes more sense to purchase locally. For those rare items that we cannot get in the UK, at least there is now an outlet. But with SCAN, OverclockersUK, Aria, Dabs, eBuyer and even Amazon in the mix, it might be hard for Newegg to gain a profitable foothold beyond distance selling.

    Currently Newegg is offering a small selection through the website, with aims to expand the offering during the course of 2014.  This will include access to Rosewill, Newegg’s in-house brand. More information can be found via Newegg’s blog post about the expansion.

  • Bitcoin: Le casse informatique du siècle ? (MacBidouille)

    MtGox, l'une des plus anciennes plateformes de gestion de Bitcoins qui avait mystérieusement disparu d'internet il y a quelques jours, s'est mise sous la protection des faillites au Japon, pays depuis lequel elle officiait.
    Elle s'est fait visiblement dérober par des pirates informatiques 750 000 Bitcoins appartenant à des clients et 100 000 qu'elle détenait en nom propre, ce qui représente près d'un demi milliard de dollars au dernier cours de cette monnaie.

    Une enquête judiciaire va démarrer pour retrouver les responsables de ce piratage historique et tenter de déterminer si la société avait pris toutes les mesures pour protéger les biens de ses clients. Les personnes lésées auront certainement toutes les peines du monde pour récupérer seulement une partie de ce qu'elles ont perdu et c'est un très mauvais coup pour cette monnaie hautement spéculative, qui montre les limites d'un moyen de paiement totalement dématérialisé.

    [MàJ] La justice japonaise a refusé de placer MtGox en redressement judiciaire. La société va donc déposer le bilan à moins qu'un repreneur ne se fasse connaître. De toute façon, il sera maintenant impossible à ceux qui ont perdu énormément d'argent de le revoir un jour.

  • Fixation du prix des eBooks, une nouvelle Class Action contre Apple (MacBidouille)

    Un tribunal de New York a accepté d'instruire une nouvelle Action en Recours Collectif (Class Action) contre Apple dans l'affaire de la fixation de prix des eBooks. Cette nouvelle procédure est totalement indépendante des autres et va permettre aux avocats et plaignants concernés de défendre leur point de vue et de tenter d'imposer le versement de nouveaux dommages et intérêts.
    Apple a tout tenté pour s'opposer à cette procédure, arguant que les plaignants ne représentaient pas un groupe homogène dans leur préjudice et même que certains n'étaient pas concernés puisque le prix des eBooks avait entre temps baissé. Mais le juge fédéral a accepté que la procédure soit engagée plus tard dans l'année considérant l'affaire comme trop grave pour ne pas être instruite. Les plaignants réclameront aux alentours de 800 millions de dollars à Apple au titre de la réparation des dommages et intérêts.
    Apple a déjà annoncé son intention de faire appel de cette décision et fera tout pour que cette procédure ne démarre pas. Clairement, c'est certainement la plus grosse épine que la société s'est plantée dans le pied depuis fort longtemps et il faudra des années pour que ses conséquences soient totalement soldées. Le pire pour Apple n'est probablement pas le fait de devoir payer des sommes importantes mais surtout le fait d'avoir dans ses locaux et sur son dos un contrôleur au pouvoir discrétionnaire et capable de mettre son nez dans tout ce qu'elle fait, décide, signe comme contrat...

    [MàJ] Apple a échoué à faire capoter toutes les procédures à son encontre dans cette affaire. La société fera face en juillet à une procédure intentée par 33 états américains et des avocats représentant les clients des 17 autres. La société a visiblement toutes les chances de devoir payer une somme proche du milliard de dollars pour mettre fin à cette histoire, la plus empoisonnante pour elle depuis fort longtemps.

  • MSI GT70 Review: GTX 880M Edition (AnandTech)

    MSI has had the same core designs for several of their high-end laptops for at least a couple years now; specifically we’re talking about the GT60 and GT70 series. There have been updates and tweaks to the internal components, but the chassis remain largely the same as before – for better or for worse. The latest update brings NVIDIA’s new GTX 800M parts into the picture, and today we have the GT70 equipped with the top-of-the-line GTX 880M. What sort of performance increase does the new GPU bring, and what about Battery Boost? Read on for our full review.

  • Microsoft installe ses applications Office Online dans le Chrome Web Store (Génération NT: logiciels)
    Envolée la campagne de dénigrement de Google et de ses Chromebooks, Microsoft installe désormais ses applications Office Online dans le Chrome Web Store.
  • Apple adhère à un programme anti vol de smartphone (MacBidouille)

    Apple a accepté aux Etats-Unis de participer à un programme visant à réduire la criminalité liée au vol de Smartphones. En gros, la société l'avait pratiquement créé dans ses grandes lignes avec iOS 7. Pour être en conformité avec le programme il faut remplir les spécifications suivantes:

    • Pour voir effacer à distance un smartphone (déjà fait par Apple),
    • pouvoir verrouiller à distance via un mot de passe (déjà fait),
    • pouvoir bloquer la réactivation d'un appareil par le voleur (déjà fait),
    • pouvoir récupérer ses données si l'appareil est retrouvé (déjà fait aussi).

    Apple n'avait donc pas de gros efforts à faire pour adhérer à ce programme taillé sur mesure. La plupart des acteurs de la téléphonie mobile sur le sol américain ont suivi. Les autres y seront probablement forcé par la loi dans les prochaines années.

  • Apple envoie encore une nouvelle bêta de Mavericks aux développeurs (MacBidouille)

    On est de plus en plus proche de sa distribution au grand public, une nouvelle bêta de Mavericks 13D43 a été envoyée aux développeurs.
    Officiellement rien de nouveau si ce n'est certainement la correction des derniers bugs recensés.

  • Apple Store fermé (MacBidouille)

    Ce matin l'Apple Store est fermé.

    A l'époque de Steve Jobs c'était signe de lancement de nouveaux produits et il est possible que ce soit aujourd'hui le cas puisqu'Intel a lancé hier ses Haswell Refresh. Souhaitons que le Mac mini soit aussi mis à jour dans ce cas.

    [MàJ] Ce n'est pas pour cette fois encore.

  • Quel intérêt d'avoir un VPN sur la Freebox ? (MacBidouille)

    L'une des fonctions ajoutées par la mise à jour de la Freebox V6 est de pouvoir directement gérer à son niveau une connexion VPN.

    En fait, on peut soit créer un serveur VPN, soit utiliser sa box comme client.

    Créer un serveur VPN sur cette Freebox est intéressant car il est ensuite possible de se connecter dessus, et à travers elle sur tous les appareils connectés à son réseau comme si l'on était en réseau local. Le tout passera alors par un tunnel chiffré, ce qui évite toute interception des informations transitant entre la machine cliente et la Freebox. C'est une fonction très fréquemment utilisée pour se connecter à un réseau d'entreprise et elle est maintenant accessible au grand public facilement.

    Utiliser sa Freebox comme client VPN permet par exemple de créer un tunnel toujours sécurisé entre deux sites d'entrprises ou, entre deux réseaux de particuliers qui ne veulent pas être écoutés. L'autre intérêt est, si l'on utilise un VPN basé dans un pays particulier (ce que l'on trouve via de nombreux abonnements) de par exemple avoir accès à des services qui ne sont pas accessibles depuis d'autres pays.

    Prenons un exemple concret, celui du site Hulu. Destiné à permettre la visualisation de séries TV, il n'est accessible que depuis les Etats-Unis.

    Avec une adresse IP française on a droit à un message nous informant de l'impossibilité d'utiliser ses services.

    Une fois un VPN débouchant au Etats-Unis activé, on peut accéder à ce service sans problème, si ce n'est une éventuelle limitation de la bande passante liée aux services du VPN.
    Certes, on peut faire la même chose en configurant le VPN directement depuis son ordinateur mais avec un VPN directement intégré à la box et qui se reconnecte immédiatement en cas de déconnexion on pourrait aussi par exemple brancher directement sous son téléviseur un boîtier destiné à utiliser Netflix ou d'autres services du genre.
    Il en irait de même par exemple pour utiliser chez soi, depuis son Wi-Fi, iTunes Radio sur ses appareils iOS et des tas d'autres possibilités dont toutes hélas n'ont pas leur place sur notre site.

    [MàJ] Nous avions été trop optimistes, et suite à un bug rencontré sur Hulu avons pu y accéder un petit moment. En fait, le VPN dans l'état actuel des choses ne sert qu'à éviter de se faire attraper en téléchargeant des fichiers torrent via la Freebox. En revanche, tout semble matériellement prêt dans la box pour qu'une prochaine mise à jour puisse permettre de sélectionner les usages passant pas le VPN comme par exemple la navigation internet.

  • Pioneer proposera une mise à jour Carplay pour ses équipements 2014 (MacBidouille)

    La chose est assez rare pour être soulignée. Pioneer a annoncé que tous ses modèles 2014 déjà commercialisés pourront, cet été, acquérir une compatiblité avec Carplay via une mise à jour de leur firmware.
    Sachant que ces appareils supportent déjà la norme MirrorLink, ils seront donc compatibles avec tous les smartphones, ou presque.

    Souhaitons que les constructeurs automobile en fassent autant, afin que l'on n'ait pas à choisir son smartphone en fonction de sa voiture ou... le contraire.

    Pour finir, nous ne savons toujours pas si Carplay nécessite de prendre une licence chez Apple (c'est probable) et si la société demande en échange une participation financière. Dans ce cas, Pioneer devra payer des royalties à Apple sur des appareils déjà vendus, ce qui est un comportement encore plus rare, quoi que cette annonce lui permette une visibilité équivalente à certaines campagnes publicitaires.

S
A A
L V L
A A A A
M R P R M
A E O O E A
L R S T S R L
E I E E E E I E
C M S J V J S M C
E I E E E E I E
L R S T S R L
A E O O E A
M R P R M
A A A A
L V L
A A
S
-- Rapilly, Robert