openSuse 10.3

mardi 9 octobre 2007 22h39

Après la sortie de openSuse 10.3 il y a une semaine, nous avons mis la main sur une copie de la distribution afin de la tester.

OpenSuse 10.3 étant le fruit de pratiquement un an de développement, il sera difficile de résumer cette nouvelle distribution en quelque ligne. Cette version de la distribution annonce véritablement une bonne cuvée pour openSuse: de l'innovation, de l'ergonomie, et des optimisations, tout est fait pour nous charmer.


Passons rapidement sur les mises à jour des applications livrés avec la distribution Linux:

  • GNOME 2.20
  • XFCE 4.4.1
  • KDE 3.5.7
  • Optimisation de Yast (gestionnaire de paquet) grâce à libzypp
  • 1-Click-Install pour les installations rapide et simple
  • Compiz Fusion pour le bureau 3D
  • OpenOffice.org 2.3
  • Xen pour la virtualisation
  • Noyau Linux 2.6.22.5
  • GCC 4.2

Le nouveau style graphique utilise un thème basée sur la couleur verte et qui est très réussi. Le design est particulier, mais agréable et uniforme. Pour Gnome, il n'y a qu'un seul tableau de bord en bas, tout comme pour KDE. On peut imaginer que ce choix est fait pour ne pas décontenancer les utilisateurs venant de Windows.

Ergonomie

Un élément saute au yeux lors des premier pas sur le bureau: le menu classique présentant les applications dans leur catégorie a disparu. À la place, le menu affiche les applications favorites, les documents récents, et d'autres informations utile. Ce menu n'est pas sans rappeler les informations de BigBoard qu'on retrouve sur Fedora 8 test 3.

Le centre de contrôle et l'installation des packages a aussi changer pour une présentation plus claire et plus intuitive. C'est toujours YaST qui est derrière ce nouveau centre de contrôle mais une nouvelle interface a été écrite avec GTK+, ce qui la rend beaucoup plus intégrée à Gnome..

Pourquoi tout ces changements, ce menu perturbant pour les habitués de Linux? La réponse nous avait été donnée lors d'une conférence du Fosdem 2007. Avec le rachat de Suse, Novell se lançait dans le marché de Linux, mais comment se démarquer des nombreux concurrents? L'entreprise a alors commencé des études d'ergonomies sur les différentes plateformes (y compris Windows Vista). Les nouveautés comme le menu KDE ou Gnome est un des résultats de ces recherches pour améliorer le confort des nouveaux utilisateurs.

Gestionnaire de package

L'ancien gestionnaire de package de openSuse avait été décrié pour sa lenteur. Un des changement important de YaST a été de corriger ce problème. Fini donc le démon ZMD qui tournait sur Mono avec toute la lenteur de .Net, à la place, la nouvelle bibliothèque libzypp gère les packages.

L'avantage en terme de vitesse est évident à l'utilisation. Les recherches de dépendance, l'installation et la mise à jour post-installation, tout est plus rapide.

Stabilité

Au cours des tests, nous n'avons pas rencontrés de problème de stabilité ou de support matériel.

Un peu tôt pour juger la distribution mais il ne semble pas qu'elle installe par défaut des logiciels instables.

Par contre le système d'installation de openSuse n'est pas dénué de bugs. Lors de deux installation, le système n'est pas parvenu jusque la dernière étape. Heureusement, ces problèmes se sont produit après l'installation des packages et le système était déjà fonctionnel (moyennant une configuration à la main).

Impressions

Après avoir passé quelque heure avec cette nouvelle distribution Linux, nous avons pu découvrir un système stable et fonctionnel. Les nouveautés concernant l'ergonomie d'openSuse 10.3 permettront à un public plus large de découvrir openSuse.

Néanmoins, les méandres de l'installation (7 étapes pour l'installation, 9 étapes pour la configuration) nous laisse penser que des connaissances préalable en Linux sont encore nécessaire. OpenSuse 10.3 sera sans doute une solution de choix de Novell pour le marché des workstations.

La francisation de la distribution n'est pas non plus dénuée de problèmes. Certains menus et interfaces importantes apparaissaient en anglais.

Nous avons profité du test de openSuse 10.3 pour intégrer l'ensemble des pages de manuel au moteur du site. Les pages sont consultable dans la section man. Vous trouverez donc des maintenant la documentation de Zypper, AppAmor, etc

Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe.
-+- François Truffaut -+-