Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

automake-1.4

Langue: en

Version: Automake (debian - 07/07/09)

Section: 1 (Commandes utilisateur)

NAME

automake - automatically create Makefile.in's from Makefile.am's

SYNOPSIS

automake [ -a | --add-missing ] [ --amdir=DIR ] [ --build-dir=DIR ] [ -c | --copy ] [ --cygnus ] [ --foreign ] [ --gnits ] [ --gnu ] [ --help ] [ -i | --include-deps ] [ --no-force ] [ -o DIR ] [ --output-dir=DIR ] [ --srcdir-name=DIR ] [ -v | --verbose ] [ --version ]

DESCRIPTION

To create all the Makefile.ins for a package, run the automake program in the top level directory, with no arguments. automake will automatically find each appropriate Makefile.am (by scanning configure.in) and generate the corresponding Makefile.in. Note that automake has a rather simplistic view of what constitutes a package; it assumes that a package has only one configure.in, at the top. If your package has multiple configure.ins, then you must run automake in each directory holding a configure.in.

You can optionally give automake an argument; .am is appended to the argument and the result is used as the name of the input file. This feature is generally only used to automatically rebuild an out-of-date Makefile.in. Note that automake must always be run from the topmost directory of a project, even if being used to regenerate the Makefile.in in some subdirectory. This is necessary because automake must scan configure.in, and because automake uses the knowledge that a Makefile.in is in a subdirectory to change its behavior in some cases.

automake accepts the following options:

-a
--add-missing
Automake requires certain common files to exist in certain situations; for instance config.guess is required if configure.in runs AC_CANONICAL_HOST. Automake is distributed with several of these files; this option will cause the missing ones to be automatically added to the package, whenever possible. In general if Automake tells you a file is missing, try using this option.
--amdir=DIR
Look for Automake data files in directory DIR instead of in the installation directory. This is typically used for debugging.
--build-dir=DIR
Tell Automake where the build directory is. This option is used when including dependencies into a Makefile.in generated by make dist; it should not be used otherwise.
-c
--copy
When used with --add-missing, causes installed files to be copied. The default is to make a symbolic link.
--cygnus
Causes the generated Makefile.ins to follow Cygnus rules, instead of GNU or Gnits rules.
--foreign
Set the global strictness to foreign.
--gnits
Set the global strictness to gnits.
--gnu
Set the global strictness to gnu. This is the default strictness.
--help
Print a summary of the command line options and exit.
-i
--include-deps
Include all automatically generated dependency information in the generated Makefile.in. This is generally done when making a distribution.
--no-force
Ordinarily automake creates all Makefile.ins mentioned in configure.in. This option causes it to only update those Makefile.ins which are out of date with respect to one of their dependents.
-o DIR
--output-dir=DIR
Put the generated Makefile.in in the directory DIR. Ordinarily each Makefile.in is created in the directory of the corresponding Makefile.am. This option is used when making distributions.
--srcdir-name=DIR
Tell Automake the name of the source directory associated with the current build. This option is used when including dependencies into a Makefile.in generated by makedist; it should not be used otherwise.
-v
--verbose
Cause Automake to print information about which files are being read or created.
--version
Print the version number of Automake and exit.

SEE ALSO

aclocal(1), and the Texinfo documentation for automake

AUTHORS

Automake was written primarily by David Mackenzie and Tom Tromey. This manpage written by Ben Pfaff <pfaffben@pilot.msu.edu> for the Debian GNU/Linux automake package.
Je ne compte pas mettre la société en bourse. Pas d'actionnaires.
La bourse pour moi, c'est de l'argent fictif. Il n'est pas
normal que je prenne ce 'racourci' qui me donnerait en quelques
jours des milliards grâce à ma cote qui monterait au début,
qui resterait stable et qui me foutrait sur la paille 5 ans
après, sans crier gare, comme c'est le cas aujourd'hui
avec toutes ces sociétés qui font faillites, ou de ces
présidents qui ne le sont plus parce que des associés se sont
joints et possèdent maintenant 51% de la société en actions
et donc le pouvoir. Au lieu de me mettre en bourse, je vais
investir dans l'immobilier. Chaque employé engagé dans la
société sera responsable de 5 locataires louant un appart
à 500 Euros par mois. Ceci donne 500 Euros * 5 = 2500 Euros/mois.
c'est à dire, le salaire de cet employé. L'employé sera
donc payé avec l'argent de ses loyés, ce qui évite qu'il ne
soit viré si la société est dans une mauvaise passe, puisque
de toute façon, ses appartements "assurent" cet employé et
pour être franc, chez moi on ne parlera pas d'employés mais
d'agents parce qu'un employé, ca ressemble trop à du bétail.
Je veux les appeler des agents, et leur laisser la possibilité
de créer des sous-sociétés à ma future société mère, ou leur
laisser la possiblité de travailler dans un secteur différent
de la société chaque fois qu'ils le souhaiteraient. La société
a une sous-société sur le vin parce qu'un agent a eu la
bonne idée de la créer ? Eh ben pourquoi ne pas le rejoindre !
Si chaque agent peut "changer" son métier tout en restant
dans la même société, il obtient toujours des "points"
d'ancienneté et est donc de plus en plus payé/augmenté
et connaît de plus en plus comment fonctionne la société mère.
Pourquoi attendre d'avoir 40 ans pour créer sa société et
pourquoi travailler jusqu'à tes 40 ans pour avoir l'argent
nécessaire à la création de ta société alors que finalement,
tes idées, tu les as déjà, tout ce qu'il te faut, c'est
quelqu'un qui croit en toi. Ma société mère pourrait croire
en toi par exemple ( une fois qu'elle sera là tout de même )
et pourrait te donner le financement nécessaire. Pourquoi
dire aux jeunes d'aujourd'hui "arrête de rêver" ? C'est en
rêvant qu'on arrive. Regarde moi ! Tu crois que MultiDeskOS
est né d'hier ? Certainement pas ! Le premier système que
j'ai créé ( et qui était finalement la base de MultiDeskOS )
était ce système domotique JSI connecté au joystick et
je n'avais alors que 16 ans ! Tu te rend compte ! Presque 10
ans que je pourrais avoir ma société ou ma sous-société si
quelqu'un avait cru en moi. Je veux donc de mon coté, assurer
mes agents pour qu'ils ne doivent jamais être virés et
leur permettre de faire un peu de tout et n'importe quoi,
tout en gardant disons 70% d'activité pour la société mère,
en tout cas dans un premier temps. Sa sous société fait
faillite sur le vin parce que ca n'intéresse pas les gens ?
Pas de problème ! On supprime simplement cette sous-société
et on transfère les agents qui travaillaient dedans dans une
autre sous-société ou on les transfère dans la société mère
pour qu'ils retrouvent de nouvelles idées MAIS ILS
NE SONT JAMAIS VIRES ! S'auf s'ils font des conneries
et qu'ils le savent, alors là, je les fou dehors pour
assurer la stabilité des autres agents. Enfin voilà.
-- Jayce - Social. --