Choisissez une catégorie

Configuration

/bin/ip, /etc/aliases, /etc/exports, /etc/fstab, /etc/hosts, /etc/hosts.allow, /etc/inittab, /etc/ld.so.conf, /etc/modprobe.conf, /etc/passwd, /etc/syslog.conf, depmod, htpasswd, ifconfig, ldconfig, mount, pam.conf, route

Fichiers

bzip2, cp, find, ls, lsof, mkdir, mount, mv, patch, pwd, rm, rmdir, tar, touch

Gestion des packages

alien

Matériel

/etc/fstab, /etc/modprobe.conf, /lib/modules/kernel-version/modules.dep, /proc/dma, /proc/interrupts, OHCI, depmod, grub-install, lspci, lsusb, mount, swapon

Processus

/etc/ld.so.conf, LD_LIBRARY_PATH, jobs, kill, killall, ldconfig, ldd, nice, ps, renice, top

Réseau

/bin/ip, /etc/aliases, /etc/exports, /etc/hosts, /etc/hosts.allow, /sbin/arp, /sbin/iwconfig, /sbin/wlanctl-ng, /sbin/wpa_supplicant, /usr/bin/nc, /usr/sbin/arpwatch, fetchnews, htpasswd, ifconfig, innd, lmhosts, lspci, netstat, nmbd, nmblookup, openvpn, ping, procmail, route, smb.conf, tcpdump, ~/.procmailrc

Shell & Bash

&, >, >>, cat, cut, grep, head, jobs, nl, pwd, tail, wc, xargs

Chers frères, permettez-le, je tente de frêles revenentes self-référentes : bête pet de ver de terre en présence de ces gens relevés !

Dès l'entrée, bêtement tentée, je pense : "ce cercle, est-ce secte sévère, pente de terre gelée ? L'est-ce réellement ?" Cet effet est éphémère: le temps en est le remède. Eve, cervelle déréglée, enterre cette pensée née en enfer, ce péché, et décrète : "Je reste !"

Cent éphèbes, mecs, gentes belles, mégères (telle Clère elle-même !) et même pères respectés de l'événement, se démènent bellement ensemble. Le verbe, resserré en fers et en rets, est le serf de cette crème de gens ! L'essence secrète se révèle et me berce: elle recèle pêle-mêle le thème ferme, le bel élément, le vers léger et tendre, l'effet céleste, les rêves des elfes et des fées, l'encens, le cep vert espéré (bel emblème), les Grecs et les belles Hellènes en fête ! Certes, je m'en délecte (entremets, dessert ?).

Entre-temps, élève lente, je m'exerce, j'espère, je tente des effets. Embêtée, je végète (ère éternelle !), j'erre, je penche vers les extrêmes, je tremble et je m'énerve. "Eh ! Femelle de zèbre !" Je m'entête, redresse les vertèbres et serre les dents... J'égrène, mêle et renverse les lettres, je rejette des textes secs et ternes, je bêle trente vers, j'émets et je présente mes tests !

De respect, je verse - en rêve ! - sept cents sesterces, etc. ! Révérence !

Clère
(elle dresse ses tentes en cette blême Séléné)

-- Grivet, Claire