Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

dgst

Autres langues

Langue: fr

Version: 0.9.6c (fedora - 16/08/07)

Section: 1 (Commandes utilisateur)

NOM

dgst, md5, md4, md2, sha1, sha, mdc2, ripemd160 - sommaires de messages

SYNOPSIS

openssl dgst [-md5|-md4|-md2|-sha1|-sha|-mdc2|-ripemd160|-dss1] [-c] [-d] [-hex] [-binary] [-out nomfichier] [-sign nomfichier] [-verify nomfichier] [-prverify nomfichier] [-signature nomfichier] [fichier...]

[md5|md4|md2|sha1|sha|mdc2|ripemd160] [-c] [-d] [fichier...]

DESCRIPTION

Les fonctions de sommaires génèrent les sommaires des messages d'un ou plusieurs fichiers fournis sous forme hexadécimale. Elles peuvent également servir pour la signature digitale et la vérification.

OPTIONS


-c
affiche le sommaire par groupe de deux chiffres séparés par colonnes, uniquement appliquable si le format de sortie hex est employé.
-d
affiche l'information de débogage BIO.
-hex
sommaire est à afficher en héxadécimal brut. Ceci est le cas par défaut pour les sommaires ``normaux'' en opposition aux sommaires digitaux.
-binary
affiche le sommaire sous forme binaire.
-out nomfichier
nom de fichier de sortie, la sortie standard par défaut.
-sign nomfichier
signature digitale du sommaire utilisant la clé privée troucée dans ``nomfichier''.
-verify nomfichier
vérifie la signature utilisant la clé publique de ``nomfichier''. Le résultat est soit ``Verification OK'' soit ``Verification Failure''.
-prverify nomfichier
vérifie la signature utilisant la clé privée de ``nomfichier''.
-signature nomfichier
la signature à vérifier.
-rand fichier(s)
un ou plusieurs fichiers contenant des données aléatoires servant comme racine au générateur de nombres pseudoaléatoires, ou alors un socket EGD (cf RAND_egd(3)). Plusieurs fichiers peuvent être spécifiées utilisant un caractère dépendant de l'OS. Ce séparateur est ; pour MS-Windows, , pour OpenVMS, et : pour tous les autres.
fichier...
le fichier ou les fichiers à traiter. Par défaut, l'entrée standard est utilisée.

NOTES

Le sommaire de choix pour toutes les nouvelles applications est SHA1. D'autres sommaires resteront pourtant largement utilisés.

Pour signer ou vérifier des données avec l'algorithme DSA, le sommaire dss1 doit être employé.

Une source de nombres aléatoires est requise pour certains algorithmes de signature, en particulier DSA.

Les options de signature et de vérifications devraient seulement être employées si un seul fichier est signé ou vérifié.

La peine d'acquérir, le soin de conserver
Ôtent le prix à l'or, qu'on croit si nécessaire.
-+- Jean de La Fontaine (1621-1695),
L'Enfouisseur et son Compère (Fables X.4) -+-