Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

rmdir

Autres langues

Langue: fr

Version: Novembre 1998 (manpagesfr.free.fr - 07/08/07)

Autres sections - même nom

Section: 1 (Commandes utilisateur)

NOM

rmdir - Supprimer des répertoires vides.

SYNOPSIS

rmdir [options] [répertoire...]

Options POSIX : [-p] [--]

Options GNU (forme courte): [-p] [--ignore-fail-on-non-empty] [--help] [--version] [--]

DESCRIPTION

rmdir supprime chaque répertoire vide indiqué. ([NDT] rmdir = remove directory).

Tout argument (autre que les options) ne se rapportant pas à un répertoire vide est considéré comme une erreur.

OPTIONS POSIX

-p
Effacer les répertoires parents s'ils deviennent vides après la suppression des répertoires mentionnés en argument. Ainsi « rmdir -p a/b/c Â» est équivalent à  rmdir a/b/c; rmdir a/b; rmdir a Â».
--
Fin explicite de la liste des options.

OPTIONS GNU

--ignore-fail-on-non-empty
Normalement, rmdir refusera de supprimer un répertoire non-vide. Cette option empêchera rmdir d'échouer en supprimant un répertoire, si cet échec est dû au fait que le répertoire n'est pas vide. (Nouveauté de fileutils-4.0).
-p, --parents
Comme décrit ci-dessus.

OPTIONS STANDARDS GNU

--help
Afficher un message d'aide sur la sortie standard et se terminer correctement.
--version
Afficher le numéro de version sur la sortie standard et se terminer correctement.
--
Fin des options.

ENVIRONNEMENT

Les variables LANG, LC_ALL, LC_CTYPE et LC_MESSAGES ont leurs significations habituelles.

CONFORMITÉ

POSIX.2

EXEMPLES

La commande « rmdir foo Â» n'effacera le répertoire foo, que s'il est vide. Si on désire effacer également les répertoires non-vides, il faut utiliser « rm -r foo Â».

NOTES

Cette page décrit la version de rmdir trouvée dans le paquetage fileutils-4.0, d'autres versions peuvent différer légèrement.

TRADUCTION

Ce document est une traduction réalisée par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> le 27 novembre 1996 et révisée le 14 août 2006.

L'équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité. La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable via la commande : « LANG=C man 1 rmdir Â». N'hésitez pas à signaler à l'auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.

Les paillotes sont stables, il aurait juste fallu un
firewall digne de ce nom. Encore que certains apprentis
sorciers oublient de remettre en etat /var/log/messages.
-+- Liu in Guide du Linuxien pervers - "Bien protéger sa paillote" -+-