Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

getpid

Autres langues

Langue: fr

Version: 23 juillet 1993 (fedora - 16/08/07)

Section: 2 (Appels système)

NOM

getpid, getppid - Obtenir l'identifiant d'un processus.

SYNOPSIS

#include <sys/types.h>
#include <unistd.h>

pid_t getpid(void);
pid_t getppid(void);

DESCRIPTION

getpid() renvoie l'ID du processus actif. Ceci est souvent utilisé par des routines qui créent des fichiers temporaires uniques.

getppid() renvoie le PID du processus parent de celui en cours. Ceci est régulièrement utilise après un fork(2) pour établir la communication entre les deux processus issus du même programme.

ERREURS

Ces fonctions réussissent toujours.

CONFORMITÉ

POSIX.1-2001, BSD 4.3, SVr4

VOIR AUSSI

fork(2), kill(2), exec(3), mkstemp(3), tempnam(3), tmpfile(3), tmpnam(3)

TRADUCTION

Ce document est une traduction réalisée par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> le 10 octobre 1996 et révisée le 14 août 2006.

L'équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité. La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable via la commande : « LANG=C man 2 getpid ». N'hésitez pas à signaler à l'auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.

Mon but est de montrer que la machine des cieux n'est pas une sorte
d'être vivant et divin, mais une sorte de mouvement d'horlogerie (et
qui pense à une horloge a une âme attribue à l'ouvrage la gloire de
l'artisan), en ceci qu'à peu près tous les multiples mouvements sont
causés par une force matérielle, magnétique très simple, de même que
tous les mouvements de l'horloge sont causés par un simple poids. Et
je fais voir aussi comment ces causes physiques doivent recevoir une
expression numérique et géométrique.
-+- Johannes Kepler, Lettre à Herwart -+-