Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

nl_langinfo

Autres langues

Langue: fr

Version: 11 mai 2001 (mandriva - 01/05/08)

Section: 3 (Bibliothèques de fonctions)

NOM

nl_langinfo - Demande d'informations sur la langue et la localisation

SYNOPSIS

 #include <langinfo.h>
 
 char *nl_langinfo(nl_item item);
 

DESCRIPTION

La fonction nl_langinfo() fournit un accès aux informations de localisation de façon plus flexible que ne le fait localeconv(3). Des éléments individuels et supplémentaires des catégories de localisation peuvent être interrogés.

Voici des exemples d'éléments de localisation qui peuvent être spécifiés via item en utilisant les constantes définies dans <langinfo.h> :

CODESET (LC_CTYPE)
renvoie une chaîne contenant le nom de l'encodage de caractères utilisé dans la localisation sélectionnée, par exemple « UTF-8 », « ISO-8859-1 », ou « ANSI_X3.4-1968 » (mieux connu sous US-ASCII). Il s'agit de la même chaîne que celle obtenue avec « locale charmap ». Pour une liste des noms d'encodage de caractères, essayez « locale -m », cf. locale(1).
D_T_FMT (LC_TIME)
renvoie une chaîne qui peut être utilisée en tant que chaîne de format pour strftime(3) afin de représenter l'heure et la date de façon spécifique à la localisation.
D_FMT (LC_TIME)
renvoie une chaîne qui peut être utilisée en tant que chaîne de format pour strftime(3) afin de représenter la date de façon spécifique à la localisation.
T_FMT (LC_TIME)
renvoie une chaîne qui peut être utilisée en tant que chaîne de format pour strftime(3) afin de représenter l'heure de façon spécifique à la localisation.
DAY_{1-7} (LC_TIME)
renvoie le nom du n-ième jour de la semaine. [Attention : cela suit la convention américaine stipulant que DAY_1 = Dimanche, et pas la convention internationale (ISO 8601) spécifiant que Lundi est le premier jour de la semaine.]
ABDAY_{1-7} (LC_TIME)
renvoie le nom abrégé du n-ième jour de la semaine.
MON_{1-12} (LC_TIME)
renvoie le nom du n-ième mois.
ABMON_{1-12} (LC_TIME)
renvoie le nom abrégé du n-ième mois.
RADIXCHAR (LC_NUMERIC)
renvoie le caractère indiquant la base (point, virgule, etc.).
THOUSEP (LC_NUMERIC)
renvoie le caractère séparateur pour les milliers (groupe de trois chiffres).
YESEXPR (LC_MESSAGES)
renvoie une expression rationelle qui peut être utilisée avec la fonction regex(3) afin de reconnaître une réponse affirmative à une question de type oui/non.
NOEXPR (LC_MESSAGES)
renvoie une expression rationelle qui peut être utilisée avec la fonction regex(3) afin de reconnaître une réponse négative à une question de type oui/non.
CRNCYSTR (LC_MONETARY)
renvoie le symbole monétaire précédé par « - » si le symbole doit apparaître avant la valeur, « + » si le symbole doit apparaître après la valeur, ou bien « . » si le symbole doit remplacer la virgule.

La liste ci-dessus ne couvre que quelques exemples des éléments qui peuvent être obtenus. Pour une liste plus détaillée, veuillez consulter The GNU C Library Reference Manual.

VALEUR RENVOYÉE

Si aucune localisation n'a été sélectionnée pour la catégorie appropriée, nl_langinfo() renvoie un pointeur vers la chaîne correspondante dans la localisation « C ».

Si item n'est pas un pointeur valide, alors un pointeur vers une chaîne vide est renvoyée.

Ce pointeur peut faire référence à une donnée statique susceptible d'être écrasée lors du prochain appel à nl_langinfo() ou à setlocale(3).

CONFORMITÉ

SUSv2, POSIX.1-2001.

VOIR AUSSI

locale(1), localeconv(3), setlocale(3), charsets(7), locale(7) The GNU C Library Reference Manual

TRADUCTION

Ce document est une traduction réalisée par Stéphan Rafin <stephan DOT rafin AT laposte DOT net> le 14 mai 2002 et révisée le 19 novembre 2007.

L'équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité. La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable via la commande : « LANG=C man 3 nl_langinfo ». N'hésitez pas à signaler à l'auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.

Nous allons faire en sorte que MultideskOS et surtout ses outils de
cryptage/décryptage soient remis à jour régulièrement, car la sécurité
est mieux assurée ainsi. Exemple, nous mettons MultideskOS sur le net le
30 juin 2002, vous codez vos fichiers avec MultideskOS, trois semaines
plus tard, un pirate informatique parvient à les décoder, pas grave ! Le
temps qu'il trouve comment les fichiers sont codés, une nouvelle
combinaison de codage est déjà sortie ! Les fichiers déjà codés avec
l'ancienne version seront recodés avec la nouvelle version
automatiquement. Le travail ne doit être fatiguant QUE pour les pirates
informatiques !
-- Jayce - Les \/\/ar10rd5 n'ont qu'à bien se tenir. --