Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

null

Autres langues

Langue: fr

Version: 21 novembre 1992 (mandriva - 01/05/08)

Section: 4 (Pilotes et protocoles réseau)

NOM

null, zero - Absorbeurs de données

DESCRIPTION

Les données écrites sur un fichier spécial null ou zero sont éliminées.

La lecture depuis un fichier spécial null retourne toujours « fin de fichier », alors que la lecture depuis zero retourne toujours des caractères \0.

null et zero sont typiquement créés ainsi :


mknod -m 666 /dev/null c 1 3
mknod -m 666 /dev/zero c 1 5
chown root:root /dev/null /dev/zero

FICHIERS

/dev/null
/dev/zero

NOTES

Si ces fichiers ne sont pas lisibles et accessibles en écriture par tous, de nombreux programmes vont se comporter étrangement. Ndt : De nombreux administrateurs système débutants ont effacé plus ou moins volontairement le fichier /dev/null ou /dev/zero. Ceux-ci sont recréés dès qu'une commande se terminant par > /dev/null est exécutée par root, mais ils sont recréés sous forme de fichier réguliers ! Un remplissage de la partition racine se produit alors au bout d'un temps plus ou moins long. Si une erreur de saturation de la partition racine se produit, vérifiez donc la taille de /dev/null et /dev/zero, et le cas échéant recréez-les en utilisant les commandes indiquées ci-dessus.

VOIR AUSSI

chown(1), mknod(1), full(4)

TRADUCTION

Ce document est une traduction réalisée par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> le 18 octobre 1996 et révisée le 22 novembre 2007.

L'équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité. La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable via la commande : « LANG=C man 4 null ». N'hésitez pas à signaler à l'auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.

Louer les princes des vertus qu'ils n'ont pas,
c'est leur dire impunément des injures.
-+- François de La Rochefoucauld (1613-1680), Maximes 320 -+-