Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

aliases

Autres langues

Langue: fr

Autres versions - même langue

Version: 93810 (fedora - 25/11/07)

Section: 5 (Format de fichier)

NOM

aliases - Format des alias de la base de données de Postfix

SYNOPSIS

 
newaliases

DESCRIPTION

La table des alias (aliases en anglais) fournit un large mécanisme système de redirection de mails pour les comptes locaux. La redirection est assurée par démon de livraison des mails de Postfix appelé local (cf:local(8)) Normalement, la table des alias est constituée d'un fichier texte qui sert d'entrée à la commande postalias(1). Le résultat, un fichier indexé au format dbm ou db, est utilisé pour des consultations rapides par le système de mail. Exécutez la commande newaliases dans le but de reconstruire le fichier indexé après des changements dans la base de données des alias.

Le format des fichiers d'entrées et sorties est considéré comme étant compatible avec Sendmail version 8, et est approprié pour être utilisé comme carte NIS. Les utilisateurs peuvent contrôler la livraison de leur mail en paramètrant le fichier .forward dans leur répertoire home. Les lignes, dans le fichier .forward de chacun des utilisateurs, ont la même syntaxe que les entrées contenues dans le fichier d'origine des aliases. Le format du fichier d'entrée des alias dans la base de données est comme ci-après :

Une définition d'un alias à la forme


      nom: valeur1, valeur2, ...

Les lignes vides et lignes ne contenant que des espaces sont ignorées, tout comme les lignes commençant par « # ».
Une ligne logique ne commence pas par un espace. Une ligne qui commence par un espace est considérée comme étant une suite de la ligne logique précédente.

Le nom est une adresse locale (pas une partie de domaine). Utilisez une double quote lorsque le nom contient n'importe quel caractère spécial comme un espace, « # », « : », ou « @ ». Le nom est transformé en minuscules, dans le but de rendre les recherches dans la base de données insensibles à la casse.

De plus, lorsqu'il existe un alias pour owner-name, un diagnostic de livraison est envoyé à cette adresse, au lieu du créateur. C'est typiquement utilisé pour rediriger les erreurs de livraison au propriétaire d'une liste de diffusion de mail, qui est en meilleure position pour traiter le problème de livraison que le créateur du mail non délivré.

La valeur contient un ou plusieurs mots ci-après :

address
Le mail est routé à l'adresse adress, qui est compatible avec le standard RFC 822
/file/name
Le mail est ajouté à /file/name. Voir la commande local(8) pour les détails de l'envoi à un fichier. L'envoi n'est pas limité à un fichier courant. Par exemple, pour se débarrasser du courrier indésirable, renvoyez-le à /dev/null.
|command
Le mail est « tuyauté » dans la commande command. Les commandes contenant un caractère spécial, comme un espace, doivent être protégées par des doubles guillemets. Voir la commande local(8) pour plus de détails sur les commandes associées à la livraison.

Lorsqu'une commande échoue, une quantité limitée de commandes est retournée à l'envoyeur. Le fichier /usr/include/sysexits.h définit les états de codes de fin espérés. Par exemple, |"exit 67" est utilisé pour simuler une erreur de type « utilisateur inconnu », et |"exit 0" pour mettre en oeuvre une fin normale.

:include:/file/name
Un mail est envoyé aux destinations listées dans le fichier nommé. Les lignes dans le fichier :include: ont la même syntaxe que le côté droit des entrées d'alias.

Une destination peut être n'importe quelle destination qui est décrite dans les pages de ce manuel. Cependant, livré à "|command" et /file/name est désactivé par défaut. Pour l'activer, éditez les configurations des paramètres allow_mail_to_commands et allow_mail_to_files.

EXTENSION DES ADRESSES

 
Quand une recherche dans la base de données des alias échoue, et que le destinataire local contient une option de délimitation de destinataire (ex, user+foo), la recherche est répétée pour son adresse non étendue (ex, user).

PARAMÈTRES DE CONFIGURATION

 
Les paramètres de main.cf sont spécialement appropriés à ce sujet. Allez voir le fichier main.cf de Postfix pour les détails de la syntaxe et pour les valeurs par défaut. Utilisez la commande postfix reload après avoir changé la configuration.
alias_maps
Liste des alias dans la base de données.
allow_mail_to_commands
Limite l'usage de la livraison du mail à une commande externe.
allow_mail_to_files
Limite l'usage de la livraison du mail à un fichier externe.
expand_owner_alias
Lorsque livré à un alias qui a un owner- précédant l'alias, initialise l'enveloppe d'adresse de l'envoyeur du côté droit de l'adresse du propriétaire de l'alias, au lieu d'utiliser le côté gauche de l'adresse.
owner_request_special
Donne un traitement spécial à l'adresse owner-xxx et xxx-request.
recipient_delimiter
Le délimiteur qui sépare des destinataires de l'extension d'adresse.

BOGUE

Les expressions régulières pour des recherches rapides sur les tables des alias sont autorisées, mais la substitution de $1 etc. est interdite car cela entraînerait une ouverture d'un trou de sécurité.

STANDARDS

 RFC 822 (ARPA Internet Text Messages)
 
 

VOIR AUSSI

 local(8) Agent local de livraison
 newaliases(1) Gestion de la base de données des alias 
 regexp_table(5)  Table des formats d'expressions régulières POSIX 
 pcre_table(5) Table des formats d'expressions régulières compatible Perl
 
 

LICENCE

 
La licence de Secure Mailer doit être distribuée avec ce logiciel.

AUTEURS

 Wietse Venema
 IBM T.J. Watson Research
 P.O. Box 704
 Yorktown Heights, NY 10598, USA
 
 

TRADUCTION

Christophe Labarthe, 2003
L'homme est un être raisonnable, mais les hommes le sont-ils ?
-+- Raymond Aron, Dimensions de la conscience historique -+-