Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

fstab

Autres langues

Langue: fr

Version: 30 juillet 2003 (openSuse - 09/10/07)

Section: 5 (Format de fichier)

NOM

fstab - Informations statiques sur les systèmes de fichiers.

SYNOPSIS

#include <fstab.h>

DESCRIPTION

Le fichier fstab contient des informations sur les différents systèmes de fichiers. fstab est uniquement lu par les programmes, jamais écrit. C'est la responsabilité de l'administrateur de créer et de maintenir ce fichier correctement. Chaque système de fichier est décrit sur une ligne indépendante. Les champs contenus sur chaque ligne sont séparés par des espaces ou des tabulations. L'ordre des enregistrements au sein de fstab est important car fsck(8), mount(8), et umount(8) utilisent séquentiellement les enregistrements de fstab.

Le premier champ (fs_spec), décrit le périphérique bloc ou le système de fichiers distant a monter.

Pour les montages habituels, ce sera (un lien vers) un fichier spécial de périphérique, créé par mknod(8), correspondant au périphérique à monter, comme '/dev/cdrom' ou '/dev/sdb7'. Pour les montages NFS, on trouvera <hôte>:<rép>, par ex. 'knuth.aeb.nl:/'. Pour le système de fichier 'procfs', utilisez 'proc'.

Plutôt que fournir explicitement le nom du périphérique, on peut indiquer un système de fichiers (ext2 ou XFS) à monter par son UUID ou son étiquette de volume (voir e2label(8) ou xfs_admin(8)), en écrivant LABEL=<label> ou UUID=<uuid>, par exemple `LABEL=Boot' ou `UUID=3e6be9de-8139-11d1-9106-a43f08d823a6'. Ceci rendra le système plus robuste à l'ajout ou à la suppression de disque SCSI par exemple.

Le second champ (fs_file), indique le point de montage du système de fichier. Pour les partitions de swap ce champ doit être spécifié comme ``none'' (aucun). Si le nom du point de montage contient des espaces, il faut les protéger ainsi '\040'.

Le troisième champ (fs_vfstype), décrit le type de système de fichiers. Linux supporte beaucoup de systèmes de fichiers, comme adfs, affs, autofs, coda, coherent, cramfs, devpts, efs, ext2, ext3, hfs, hpfs, iso9660, jfs, minix, msdos, ncpfs, nfs, ntfs, proc, qnx4, reiserfs, romfs, smbfs, sysv, tmpfs, udf, ufs, umsdos, vfat, xenix, xfs, voire d'autres. Pour plus de détail, voyez mount(8). Pour les systèmes supportés par le noyau en cours, voyez /proc/filesystems. Une entrée swap indique une partition ou un fichier à utiliser pour le swap, voir swapon(8). Avec une entrée ignore la ligne n'est pas traitée. Ceci permet de visualiser aisément les partitions non utilisées.

Le quatrième champ (fs_mntops), indique des options de montage associées au système de fichiers.

Il s'agit d'une liste d'options séparées par des virgules. Il contient au moins le type de montage, suivi éventuellement d'options appropriées au type de système de fichiers. Pour la documentation sur les options disponibles pour les systèmes non-NFS, voir mount(8). Pour la documentation sur les options spécifiques à NFS, voir nfs(5). Les options communes à tous les systèmes de fichiers sont ``noauto'' (ne pas monter lors d'une commande "mount -a" par exemple au boot), ``user'' (autoriser un utilisateur à monter), ``owner'' (autoriser le propriétaire du périphérique à monter), et ``_netdev'' (le réseau doit être disponible). Les options ``owner'' et ``_netdev''sont spécifiques à Linux. Pour plus de détails voir mount(8).

Le cinquième champ (fs_freq), est utilisé par la commande dump(8) pour déterminer quels sont les systèmes de fichiers à sauvegarder. Si le cinquième champ est absent ou vaut zéro, dump supposera qu'il ne faut pas sauvegarder ce système.

Le sixième champ (fs_passno), est utilisé par le programme fsck(8) pour déterminer l'ordre de vérification des systèmes de fichiers au démarrage. Le système de fichiers racine doit avoir un champ fs_passno de valeur 1, et les autres un fs_passnode de valeur 2. Les systèmes partageant le même contrôleur seront vérifiés séquentiellement, mais ceux utilisant différents contrôleurs seront vérifies simultanément pour utiliser le parallélisme offert par le matériel. Si le sixième champ est absent ou vaut zéro, fsck ne vérifiera pas ce système de fichiers.

La meilleure manière de lire les enregistrements de fstab est d'utiliser la routine getmntent(3).

FICHIERS

/etc/fstab

VOIR AUSSI

getmntent(3), mount(8), swapon(8), fs(5), nfs(5)

HISTORIQUE

Le format du fichier fstab est apparu dans 4.0BSD.

TRADUCTION

Christophe Blaess, 1997-2003.
La ruse la mieux ourdie
Peut nuire à son inventeur ;
Et souvent la perfidie
Retourne sur son auteur.
-+- Jean de La Fontaine (1621-1695),
La Grenouille et le Rat (Fables IV.11) -+-