Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

emacs

Autres langues

Langue: fr

Version: 7 décembre 1995 (fedora - 16/08/07)

Section: 1 (Commandes utilisateur)

NOM

emacs - projet GNU Emacs

SYNOPSIS

emacs [ options de ligne de commandes ] [ fichiers ... ]

DESCRIPTION

GNU Emacs est une version d' Emacs écrite par l'auteur du Emacs original (PDP-10), Richard Stallman.
La documentation principale sur GNU Emacs se situe dans le manuel de GNU Emacs, que vous pouvez lire en ligne en utilisant Info, un sous-système d'Emacs. Jetez-y un coup d'oeil pour obtenir une information complète et mise à jour. Cette page de manuel n'est mise à jour que lorsque des volontaires se manifestent ; le but prioritaire des mainteneurs d'Emacs est de minimiser le temps passé à écrire cette page de manuel au lieu d'autres projets plus utiles.
Les fonctionnalités utilisateur de GNU Emacs recouvrent tout ce que les autres éditeurs Emacs peuvent faire, et il est aisément extensible puisque ses commandes d'édition sont écrites en Lisp.

Emacs dispose d'une vaste aide interactive, mais cette facilité suppose que vous sachiez comment manipuler les fenêtres et les tampons d' Emacs. CTRL-h (backspace ou CTRL-h) lance le mode d'aide. Le Tutorial d'Aide (CTRL-h t) est constitué d'un tutorial interactif qui peut faire apprendre aux débutants les fondements d' Emacs en quelques minutes. L'aide Apropos (CTRL-h a) permet de trouver une commande quand on connaît sa fonctionnalité, le caractère d'aide (CTRL-h c) décrit l'effet d'un caractère particulier, et l'aide de fonction (CTRL-h f) décrit une fonction Lisp particulière spécifiée par son nom.

La fonctionnalité d'annulation de Emacs peut annuler plusieurs niveaux de modifications de vos tampons, de sorte qu'il est facile de se remettre d'erreurs d'édition.

Les nombreux paquetages spéciaux de GNU Emacs traitent de la lecture de courriers électroniques (RMail) et de leur envoi (Mail), d'édition hors ligne (Outline), de compilation (Compile), du lancement de sous-shells à partir de fenêtres Emacs (Shell), du lancement d'une boucle lecture-évaluation-affichage Lisp (Lisp-Interaction-Mode), et de l'utilisation d'une psychothérapie automatique (Doctor).

Il y a un manuel de référence exhaustif, mais les utilisateurs d'autres Emacs ne devraient rencontrer que peu de problèmes d'adaptation, et ce, même s'ils n'en possèdent pas une copie. Les nouveaux utilisateurs d' Emacs pourront utiliser les fonctionnalités de base assez rapidement en étudiant le tutorial, et en utilisant les fonctionnalités de documentation intégrée.

Options d'Emacs

Les options suivantes ont un intérêt global :

fichier
Éditer le fichier.
+numéro
Aller à la ligne spécifiée par numéro (ne pas insérer d'espace entre le signe « + » et le numéro).
-q
Ne pas charger de fichier d'initialisation.
-u utilisateur
Charger le fichier d'initialisation de l' utilisateur.
-t fichier
Utiliser le fichier spécifié comme terminal au lieu de stdin/stdout. Cela doit être le premier argument spécifié sur la ligne de commandes.

Les options suivantes sont orientées lisp (ces options sont traitées dans leur ordre de rencontre) :

-f fonction
Exécuter la fonction lisp dénommée fonction.
-l fichier
Charger le code lisp contenu dans le fichier fichier.

Les options suivantes sont utiles pendant l'exécution d' Emacs comme éditeur non interactif :

-batch
Éditer dans le mode non interactif. L'éditeur enverra les messages sur stderr. Cette option doit être la première de la liste des arguments. Vous devez utiliser les options -l et -f pour spécifier les fichiers à exécuter et les fonctions à appeler.
-kill
Sortir d' Emacs quand on se trouve dans le mode non interactif.

Utiliser Emacs sous X

Emacs a été taillé pour bien fonctionner avec le système de fenêtrage X. Si vous lancez Emacs sous X, il créera sa propre fenêtre X où il sera affiché. Vous pourriez vouloir lancer l'éditeur en tant que processus en tâche de fond afin de pouvoir continuer à utiliser votre fenêtre originale.

Emacs peut être démarré avec les options X suivantes :

-name nom
Spécifier le nom qui devrait être affecté à la fenêtre Emacs initiale. Cela permet de contrôler la recherche des ressources X, ainsi que le titre de la fenêtre.
-title nom
Spécifier le titre de la fenêtre X initiale.
-r
Afficher la fenêtre Emacs en vidéo inverse.
-i
Utiliser l'icône bitmap en « évier de cuisine » quand on iconifie la fenêtre Emacs.
-font police, -fn police
Fixer la police de caractères de la fenêtre Emacs à police. Vous trouverez les différentes polices X dans le répertoire /usr/lib/X11/fonts. Notez qu' Emacs n'acceptera que des polices de largeur fixe. Sous les conventions de nommage de polices de X11R4, n'importe quelle police possédant la valeur « m » ou « c » dans le onzième champ du nom de police est une police de largeur fixe. De plus, les polices dont le nom est de la forme largeurxhauteur ont généralement une largeur fixe, comme pour la police fixe. Voyez xlsfonts(1) pour plus d'informations.

Lorsque vous spécifiez une police, assurez-vous de placer une espace entre l'option et le nom de la police.

-b pixels
Fixer la largeur du bord de la fenêtre Emacs au nombre de pixels spécifié par pixels. Par défaut, il y a un pixel de chaque côté de la fenêtre.
-ib pixels
Fixer la largeur du bord internes de la fenêtre au nombre de pixels spécifiés par pixels. Par défaut, un pixel de remplissage est placé de chaque côté de la fenêtre.
-geometry géométrie
Fixer la largeur, la hauteur et la position de la fenêtre Emacs comme spécifié. La spécification de géométrie fait partie du format X standard ; voyez X(1) pour plus d'informations. La largeur et la hauteur sont spécifiées en nombre de caractères ; par défaut, il s'agit de 80 caractères de largeur sur 24 caractères de hauteur.
-fg couleur
Sur les affichages acceptant la couleur, définir la couleur du texte.

Voyez le fichier /usr/lib/X11/rgb.txt pour une liste des noms de couleur valides.

-bg couleur
Sur les affichages acceptant la couleur, fixer la couleur du fond d'écran de la fenêtre.
-bd couleur
Sur les affichages acceptant la couleur, fixer la couleur du bord de la fenêtre.
-cr couleur
Sur les affichages acceptant la couleur, fixer la couleur du curseur de texte de la fenêtre.
-ms couleur
Sur les affichages acceptant la couleur, fixer la couleur du curseur de la souris de la fenêtre.
-d nom_affichage, -display nom_affichage
Créer la fenêtre Emacs sur le terminal d'affichage spécifié par nom_affichage. Doit être la première option spécifiée sur la ligne de commandes.
-nw
Indiquer à Emacs de ne pas utiliser son interface spéciale sous X. Si vous utilisez ce commutateur option quand vous invoquez Emacs à partir d'une fenêtre xterm(1) , l'affichage est effectué dans cette fenêtre. Cette option doit être la première spécifiée sur la ligne de commandes.

Vous pouvez fixer des valeurs X par défaut pour vos fenêtres Emacs dans votre fichier .Xresources (voyez xrdb(1)). Utilisez le format suivant :

emacs.mot_clé:valeur

valeur spécifie la valeur par défaut du mot_clé. Emacs vous permet de fixer des valeurs par défaut pour les mots-clés suivants :

font (classe Font)
Fixer la police du texte de la fenêtre.
reverseVideo (classe ReverseVideo)
Si la valeur de reverseVideo est on, la fenêtre sera affiché en vidéo inverse.
bitmapIcon (classe BitmapIcon)
Si la valeur de bitmapIcon est on, la fenêtre s'iconifiera sous forme d'un « évier de cuisine ».
borderWidth (classe BorderWidth)
Fixer la largeur du bord de la fenêtre en pixels.
internalBorder (classe BorderWidth)
Fixer la largeur du bord interne de la fenêtre en pixels.
foreground (classe Foreground)
Sur les affichages acceptant la couleur, fixer la couleur du texte de la fenêtre.
background (classe Background)
Sur les affichages acceptant la couleur, fixer la couleur d'arrière-plan de la fenêtre.
borderColor (classe BorderColor)
Sur les affichages acceptant la couleur, fixer la couleur du bord de la fenêtre.
cursorColor (classe Foreground)
Sur les affichages acceptant la couleur, fixer la couleur du curseur de texte de la fenêtre.
pointerColor (classe Foreground)
Sur les affichages acceptant la couleur, fixer la couleur du curseur de la souris de la fenêtre.
geometry (classe Geometry)
Fixer la géométrie de la fenêtre Emacs (comme décrit au-dessus).
title (classe Title)
Fixer le titre de la fenêtre Emacs.
iconName (classe Title)
Fixer le nom de l'icône pour l'icône de la fenêtre Emacs.

Si vous essayez de fixer les valeurs de couleur alors que vous utilisez un affichage noir et blanc, les caractéristiques par défaut de la fenêtre seront : noir pour la couleur d'avant-plan, blanc pour la couleur d'arrière-plan, gris pour la couleur du bord, et noir pour les curseurs de texte et de souris.

Utiliser la souris

Voici les liaisons des boutons de souris pour la fenêtre Emacs sous X11.


BOUTON SOURIS FONCTION

gauche                           Spécifier un point.


milieu                           Coller du texte.


droit                            Couper du texte dans le tampon de coupure de X.


SHIFT-milieu                     Couper du texte dans le tampon de coupure de X.


SHIFT-droit                      Coller du texte.


CTRL-milieu                      Couper du texte dans le tampon de coupure de X et le détruire.


CTRL-droit                       Sélectionner cette fenêtre, et ensuite la découper en deux fenêtres. Comme CTRL-x 2.


CTRL-SHIFT-gauche                menu de tampons X -- gardez les boutons et les touches appuyées, attendez l'apparition du menu, sélectionnez le tampon, et relâchez. Déplacez la souris hors du menu, et relâchez pour annuler.


CTRL-SHIFT-milieu                menu d'aide X -- fait apparaître le menu d'index sur l'aide Emacs.


CTRL-SHIFT-droit                 Sélectionner la fenêtre avec la souris, et effacer toutes les autres fenêtres. Comme CTRL-x 1.

MANUELS

Vous pouvez commander des copies imprimées du manuel de GNU Emacs à la Free Software Foundation, qui développe les logiciels GNU. Voyez le fichier ORDERS pour plus d'informations à ce sujet.
Votre mainteneur Emacs local peut également disposer de copies. Comme pour tous les logiciels et publications de la FSF, n'importe qui peut créer et distribuer des copies du manuel d'Emacs. Le source TeX du manuel est également inclus dans la distribution des sources d'Emacs.

FICHIERS

/usr/local/info - fichiers du navigateur de documentation Info (un sous-système d'Emacs). À l'heure actuelle, peu de commandes Unix y sont documentées, mais le texte complet du manuel de référence y est inclus dans une forme agréable structurée en arbre.

/usr/local/share/emacs/$VERSION/src - fichiers sources C et fichiers objet.

/usr/local/share/emacs/$VERSION/lisp - fichiers sources Lisp et fichiers compilés définissant la plupart des commandes d'édition. Certains sont préchargés, d'autres sont chargés automatiquement à partir de ce répertoire lorsqu'ils sont utilisés.
   /usr/local/share/emacs/$VERSION/etc - divers programmes utilisés avec GNU Emacs, et certains fichiers d'information.

/usr/local/share/emacs/$VERSION/etc/DOC.* - contient les chaînes de caractères de documentation des primitives Lisp et des fonctions Lisp préchargées de GNU Emacs. Elles sont stockées ici afin de réduire la taille d'Emacs en lui-même.

/usr/local/share/emacs/$VERSION/etc/OTHER.EMACSES discute des différences entre GNU Emacs et les autres versions d'Emacs.

/usr/local/share/emacs/$VERSION/etc/SERVICE liste les personnes offrant différents services de support aux utilisateurs de GNU Emacs, ce qui inclut la formation, le dépannage, le portage et la personnalisation.
Ces fichiers contiennent également des informations utiles à tous ceux qui veulent écrire des programmes dans le langage d'extension Emacs Lisp, qui n'a pas encore été complètement documenté.

/usr/local/com/emacs/lock - conserve les fichiers de verrouillage qui sont créés pour tous les fichiers en cours de modification dans Emacs, pour éviter la modification simultanée d'un même fichier par deux utilisateurs.

/usr/lib/X11/rgb.txt - liste des noms de couleurs X valides.

BOGUES

Il y a une liste de diffusion sur Internet, bug-gnu-emacs@prep.ai.mit.edu (ucbvax!prep.ai.mit.edu!bug-gnu-emacs sur UUCPnet), utilisée pour rapporter les bogues et les corrections d'Emacs. Mais avant de rapporter ce qui pourrait être un bogue, essayez s'il vous plaît d'être sûr que c'est réellement un bogue, et non une mauvaise interprétation ou une fonctionnalité délibérée. Nous vous demandons de lire la section « Rapporter des Bogues Emacs » à la fin du manuel de référence (ou du système Info) pour obtenir des indications pour savoir quand et comment rapporter des bogues. Incluez également le numéro de version de l'Emacs que vous exécutez dans chaque rapport de bogue que vous envoyez.

Ne vous attendez pas à une réponse personnelle pour un rapport de bogue. L'objectif des rapports de bogues est de les voir corrigés dans la version suivante, si c'est possible. Pour obtenir une assistance personnelle, regardez dans le fichier SERVICE (voir ci-dessus) pour obtenir une liste des personnes qui l'offrent.

N'envoyez s'il vous plaît QUE des rapports de bogues à cette liste de diffusion. Envoyez les requêtes à ajouter aux listes de diffusion à la liste spéciale info-gnu-emacs-request@prep.ai.mit.edu (ou à l'adresse UUCP correspondante). Pour plus d'informations sur les listes de diffusion d'Emacs, lisez le fichier /usr/local/emacs/etc/MAILINGLISTS. Les bogues ont tendance à être corrigés s'ils peuvent être isolés, et il est donc de votre intérêt de les rapporter d'une manière telle qu'ils puissent être facilement reproduits.

Les bogues que je connais sont : le shell ne fonctionnera pas avec des programmes tournant dans le mode Brut (Raw) dans certaines versions Unix.

NON-RESTRICTIONS

Emacs est libre ; chacun peut redistribuer des copies d' Emacs à tout un chacun sous les termes présentés dans la Licence Publique Générale (GPL) d' Emacs , dont une copie accompagne chaque copie d' Emacs et apparaît également dans le manuel de référence.

Des copies d' Emacs peuvent parfois être reçues empaquetées dans des distributions de systèmes Unix, mais ne sont jamais incluses dans la portée de toute autre licence couvrant ces systèmes. Une telle inclusion violerait les termes dans lesquels la distribution est permise. En fait, l'objectif principal de la Licence Publique Générale est d'empêcher quiconque de vous imposer des restrictions supplémentaires sur la redistribution d' Emacs.

Richard Stallman vous encourage à améliorer et à étendre Emacs, et vous incite à contribuer par vos extensions à la librairie GNU. Finalement, GNU (Gnu's Not Unix) remplacera complètement l'Unix de Berkeley. Chacun est libre d'utiliser, de copier, d'étudier et de modifier le système GNU.

VOIR AUSSI

X(1), xlsfonts(1), xterm(1), xrdb(1)

AUTEURS

Emacs a été écrit par Richard Stallman et la Free Software Foundation. Joachim Martillo et Robert Krawitz ont ajouté les fonctionnalités X.

Copyright (c) 1995, 1999, 2000, 2001 Free Software Foundation, Inc.

L'autorisation est donnée de copier, de distribuer et/ou de modifier ce document sous les termes de la GNU Free Documentation License version 1.1 ou toute autre version ultérieure publiée par la Free Software Foundation ; sans section invariante, sans texte de couverture ni texte de dos.

Ce document fait partie d'une collection distribuée sous la GNU Free Documentation License. Si vous voulez distribuer ce document séparément de la collection, vous pouvez le faire en ajoutant une copie de la licence au document, comme décrit dans la section 6 de la licence. Une copie de la licence est incluse dans la page de manuel gfdl(1) , et dans la section intitulée « GNU Free Documentation License » du manuel Emacs.

TRADUCTION

Frédéric Delanoy <delanoy_f at yahoo.com>, 2002.
S S
S S Sa Sainteté Schutz Staffel.
-- Breton, J.C.