Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

epoll_wait

Autres langues

Langue: fr

Version: 30 avril 2007 (mandriva - 01/05/08)

Section: 2 (Appels système)

NOM

epoll_wait - Attendre un évément sur un descripteur epoll

SYNOPSIS

#include <sys/epoll.h>

int epoll_wait(int epfd, struct epoll_event *events, int maxevents, int timeout); int epoll_pwait(int epfd, struct epoll_event *events, int maxevents, int timeout, const sigset_t *sigmask);

DESCRIPTION

L'appel système epoll_wait() attend un événement sur le descripteur epoll epfd pendant une durée maximale de timeout millisecondes. La zone mémoire pointée par events contiendra les événements disponibles pour l'appelant. Jusqu'à maxevents événements sont renvoyés par epoll_wait(2). Le paramètre maxevents doit être supérieur à zéro. En spécifiant -1 comme valeur de timeout, epoll_wait(2) attendra indéfiniment, alors qu'un timeout nul fera revenir epoll_wait(2) immédiatement, même si aucun événement n'est disponible (code de retour nul) La structure epoll_event est définie ainsi :
 typedef union epoll_data {
     void *ptr;
     int fd;
     __uint32_t u32;
     __uint64_t u64;
 } epoll_data_t;
 
 struct epoll_event {
     __uint32_t events;      /* Événement epoll      */
     epoll_data_t data;      /* Variable utilisateur */
 };
 

Le champ data de la structure renvoyée contiendra les mêmes données que lors de l'appel epoll_ctl(2) (EPOLL_CTL_ADD,EPOLL_CTL_MOD) tandis que le champ events contiendra le masque de bit des événements disponibles.

epoll_pwait()

La relation entre epoll_wait() et epoll_pwait() est analogue à la relation entre select(2) et pselect(2) : comme pselect(2), epoll_pwait() permet à une application d'attendre en toute sécurité soit qu'un descripteur de fichier soit prêt, soit qu'un signal soit intercepté.

L'appel epoll_pwait() suivant :

 
     ready = epoll_pwait(epfd, &events, maxevents, timeout, &sigmask);
 
est équivalent à exécuter atomiquement les appels suivants :
 
     sigset_t origmask;
 
     sigprocmask(SIG_SETMASK, &sigmask, &origmask);
     ready = epoll_wait(epfd, &events, maxevents, timeout);
     sigprocmask(SIG_SETMASK, &origmask, NULL);
 

VALEUR RENVOYÉE

Lorsqu'il réussit, l'appel epoll_wait(2) renvoie le nombe de descripteurs prêts pour les E/S demandées, ou zéro si aucun descripteur n'est devenu prêt pendant la durée timeout millisecondes. Si une erreur se produit, epoll_wait(2) renvoie -1 et errno contient le code approprié.

ERREURS

EBADF
epfd n'est pas un descripteur de fichier valide.
EFAULT
La zone mémoire pointée par events n'est pas accessible en écriture.
EINTR
L'appel a été interrompu par un gestionnaire de signaux avant que l'un des événement demandé ne survienne, ou bien le délai timeout a expiré.
EINVAL
epfd n'est pas un descripteur epoll, ou maxevents est inférieur ou égal à zéro.

VERSIONS

epoll_pwait() a été ajouté à Linux dans le noyau 2.6.19.

La prise en charge de epoll_pwait() est assurée depuis la glibc 2.6.

CONFORMITÉ

epoll_wait(2) est spécifique à Linux et a été introduit dans Linux 2.5.44.

VOIR AUSSI

epoll_create(2), epoll_ctl(2), epoll(7)

TRADUCTION

Ce document est une traduction réalisée par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> le 25 juillet 2003 et révisée le 22 novembre 2007.

L'équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité. La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable via la commande : « LANG=C man 2 epoll_wait ». N'hésitez pas à signaler à l'auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.

La liberté est pour la Science ce que l'air est pour l'animal .
-+- Henri Poincaré -+-