Rechercher une page de manuel

Chercher une autre page de manuel:

setuid

Autres langues

Langue: fr

Version: 27 mai 2004 (mandriva - 01/05/08)

Autres sections - même nom

Section: 2 (Appels système)

NOM

setuid - Fixer l'ID de l'utilisateur

SYNOPSIS

#include <sys/types.h>
#include <unistd.h>

int setuid(uid_t uid);

DESCRIPTION

setuid() fixe l'UID effectif du processus en cours. Si cet UID effectif est celui du superutilisateur, l'UID réel et le Set-UID sauvé sont également fixés.

Sous Linux setuid() est implémenté comme le spécifie POSIX, avec l'option _POSIX_SAVED_IDS. Ceci permet à un programme Set-UID (autre que root) d'abandonner tous ses privilèges, d'effectuer des tâches non-privilégiées, et de retrouver son UID effectif de manière sécurisée.

Si l'utilisateur est le superutilisateur, ou si le programme est Set-UID root, des précautions particulières doivent être prises. La fonction setuid() vérifie l'UID effectif de l'appelant et si c'est le superutilisateur, tous les UID du processus sont mis à uid. Une fois ceci effectué, il est impossible au programme de retrouver ses privilèges de superutilisateur.

Ainsi un programme Set-UID root désireux d'abandonner temporairement ses privilèges, en prenant l'identité d'un utilisateur non superutilisateur, puis de récupérer ses privilèges par la suite ne doit pas utiliser setuid(). On peut accomplir ceci en utilisant l'appel (non POSIX, BSD) seteuid(2).

VALEUR RENVOYÉE

setuid() renvoie 0 s'il réussit, ou -1 s'il échoue, auquel cas errno contient le code d'erreur.

ERREURS

EAGAIN
uid ne correspond pas à l'UID courant et uid porterait le processus au-delà de sa limite NPROC.
EPERM
L'utilisateur n'est pas privilégié (sous Linux : n'a pas la capacité CAP_SETUID) et uid ne correspond ni à l'UID réel, ni au Set-UID sauvé du processus.

CONFORMITÉ

SVr4, POSIX.1-2001. Pas tout à fait compatible avec l'appel système BSD 4.4, qui positionne l'ensemble des IDs réel, sauvé et effectif.

NOTES

Notes Linux

Linux dispose d'un concept d'UID de système de fichiers, qui est normalement égal à l'UID effectif. L'appel peut également fixer l'UID de système de fichiers du processus en cours. Voir setfsuid(2).

Si l'uid est différent de l'ancien UID effectif, le processus ne pourra pas laisser d'image mémoire (core dump) sur le disque.

VOIR AUSSI

getuid(2), seteuid(2), setfsuid(2), setreuid(2), credentials(7), capabilities(7)

TRADUCTION

Ce document est une traduction réalisée par Christophe Blaess <http://www.blaess.fr/christophe/> le 15 octobre 1996 et révisée le 28 novembre 2007.

L'équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité. La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable via la commande : « LANG=C man 2 setuid ». N'hésitez pas à signaler à l'auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.

Vous avez lancé MultideskOS sou un émulateur Unix, d'ou sa lenteur
éventuelle.
-- Jayce - Ben oui, forcément ! --